Hermano – « Into The Exam Room »

Into The Exam Room[Album]
22/10/2007
(Suburban/Season Of Mist)

Pour Hermano, pondre un nouvel album résulte à chaque fois d’un accouchement douloureux. À croire que John Garcia n’est pas du genre à apprécier la facilité, lui qui aura déjà été le moins béni de la période post Kyuss. Car quand tous ses anciens compères jouissent aujourd’hui d’une renommée internationale due à une médiatisation plus évidente, Garcia aura longtemps été le maudit, l’oublié de cette grande aventure qui refait surface dés qu’on en prononce le nom

Comme ses prédécesseurs, « Into The Exam Room » aura été mis en boîte de la manière la plus atypique et surprenante qu’il soit, aura dû parcourir quelques milliers de kilomètres avant de finir dans un studio pour l’ultime étape du mixage. Entre temps, ces douze titres auront été composés à travers tous les Etats Unis, chaque musicien y contribuant dans son coin et cela qu’il réside dans le désert de Californie, dans les Etats de l’Ohio, de la Géorgie, et du Kentucky. Voilà qui étonne toujours, mais qui fonctionne puisque Hermano soufflera l’an prochain les bougies de son dixième anniversaire. Et à la veille de cet évènement qui ne manquera certainement pas d’être souligné, le combo marque encore son évolution amorcée en 1998 par ce qui est aujourd’hui l’album le plus rock de sa discographie, comme si ses influences stoner n’avaient désormais plus droit de visite

Mais n’allez pas pour autant croire qu’Hermano s’est laissé séduire par les affres d’un rock mainstream. Ce serait trop mal connaître la bande de Garcia, toujours bien marginale lorsqu’on la compare aux autres combos peinant à se démarquer les uns des autres. Car s’il apparaît ici moins sauvage, il n’en reste pas moins un groupe à l’identité marquée au fer rouge, se laissant cette fois aller à quelques envies d’ailleurs, sans pour autant dépayser son public.Ainsi, dés « Kentucky », on reprend une louche de la superbe voix de Garcia, « Exam Room » et « Out Of Key, But In The Mood » étalent quelques riffs longuement aiguisés, et des relans de puissance emmenés par une rythmique destructrice (« Left Side Bleeding », « Adoption Boy ») viennent contrebalancer un répertoire plus mid tempo (« Hard Working Wall », « Don’t Call Your Mama », « Our Desert Home ») ou acoustique façon folk caniculaire (« Dark Horse II », « Bona Fide », « At The Bar »)

« Into The Exam Room » pourrait bien vous laisser sans voix si vous veniez y chercher une nouvelle dose de stoner. Vous ne la trouverez pas. Mais ne pas s’endormir sur ses lauriers, et de surcroît de la manière la plus convaincante qu’il soit, n’est-il pas le lot de la poignée de groupes de rock pour se remettre en question sonne comme une évidence? Garcia apporte lui-même sa réponse, et pourrait bien, pour de bon, s’éloigner de l’ombre du fantôme Kyuss qui le poursuit maintenant depuis plus de dix ans..

En écoute

1. Kentucky     

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire