Hermano – « Dare I Say »

Dare I Say[Album]
23/11/2004
(Meteor City/Import)

« Only a Suggestion », à mi chemin entre Kyuss et Soundgarden, marquait il y a quelques temps le grand retour de John Garcia (Kyuss) sur le devant de la scène rock/stoner. Plutôt bien certes, mais de manière plutôt courte car avec à peine dix titres (huit très exactement) à se mettre sous la dent, on aurait bien resigné pour une double dose. L’arrivée de ce « Dare I Say » arrive donc plutôt à point nommé et ces onze titres vont, à n’en pas douter, satisfaire tout notre appétit de rock n’roll sans concession et de riffs gras et dégoulinants

Et ce n’est pas cette pochette violente, provocatrice mais efficace qui va freiner notre enthousiasme. Encore moins cette atypique manière d’enregistrer puisque chacun des membres de Hermano s’est posé sur les bandes dans des studios et villes différentes. Mais il n’empêche qu’ici, tout y est: des plus rock n’roll des brûlots (le massif « Cowboys Suck » d’ouverture, l’excellent « Quite Fucked »), au stoner d’école (« Life », « Is This Ok » qui rappelle étrangement QOTSA), en passant par l’acoustique « Murder One », le tout de manière qualitativement constante puisque « Angry Americans », titre de clôture, est très certainement le meilleur moment de cet album. Entre temps, le Garcia à la voix sublime sera fidèle à lui même, dévoilera ses sentiments sur « Brother Bjork » et « My Boy », deux titres écrits respectivement en hommage à Brant Bjork (batteur de Kyuss) et à sa famille

Hermano (aidé de Alhea X (Devil May Care), Country Mark (Orquesta del Desierto) et Erik Belt) effectue donc là un retour fracassant et s’impose définitivement parmi les groupes faisant du stoner, peu à peu délaissé par les Queens Of The Stone Age, un genre désormais intemporel

En écoute

1. Cowboys Suck     
2. Angry American     

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire