Helmet – « Size Matters »

Size Matters[Album]
05/10/2004
(Interscope/Import)

D’abord groupe incontournable de la scène noise lorsqu’il parcourait le monde en compagnie de l’écurie Noise Amphetamine Reptile Records, Chokebore, Guzzard et Today Is The Day en tête, Helmet a su ensuite élargir son public en signant chez une major lors de la grande époque grunge, et en lorgnant de plus en plus vers des sonorités métal sans jamais vraiment oublier ses origines. Comme de nombreuses formations marquantes, on aura jamais autant regretté Helmet depuis l’annonce officielle de leur split il y a sept ans maintenant. Alors autant vous dire que quand la rumeur d’une reformation a couru, on est resté très attentif au moindre faits et gestes de la bande

« Size Matters » sonne donc l’heure de la renaissance et le grand retour de Page Hamilton et Chris Traynor, les autres membres originels du groupe n’ayant pas souhaité rempiler. Ce sont donc John Tempesta (batteur de Rob Zombie, Testament) et Frank Bello (bassiste d’Anthrax) qui se sont collés à l’aventure. Et de quelle manière! La marque de fabrique est bien là puisque riffs lourds et rythmiques tendues ponctuent cet album inattendu qui s’inscrit dans la continuité d' »Aftertaste » (« Smart », « Everybody Loves You », « Last Breath »). On remarquera cependant un aspect mélodique bien plus évident qu’auparavant puisque nombreux sont les breaks permettant à Hamilton de passer d’un chant hargneux à quelques passages bien plus accessibles. Au mieux, on pense très fort à Foo Fighters (« Crashing Foreign Cars », « Enemies ») ou Queens Of The Stone Age (« See You Dead »), au pire, mais c’est plus rare, on se rapproche dangereusement du métal FM (« Drug Lord »)

« Size Matters » fait figure d’évènement, et on l’adore pour cela, mais il ne nous fera pas oublier les somptueux « Betty » et « Aftertaste ». Helmet semble rentrer dans le rang des groupes de métal alternatif et risque de ne pas convaincre bon nombre de kids devenus indifférents à la couleur musicale de l’époque. Pour eux, Helmet n’est sûrement qu’un nom de chien… Pauvres gosses…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire