Hello Bye Bye – « Hello Bye Bye »

hello180Album
(Pyromane)
29/11/2010
Pop acidulée

Ouverture d’esprit, mais fidelité au rock. Avec ce premier album éponyme de Hello Bye Bye, c’est un peu la couleur qu’affiche Pyromane Records, label clermontois jusque là responsable des déluges de saturation assenés par Tokyo Sex Destruction ou Gatechien. Cette fois, l’heure est donc plutôt à une pop héritée des Beatles (d’ou le nom), des Dandy Warhols, et de la petite famille versaillaise, Air et Phoenix en tête. Mis sur pied par Dj Moule, Hello Bye Bye fait mariner ses mélodies efficaces dans une ambiance acidulée et rafraichissante, surfaite et un poil écoeurante de prime abord (« Optimism », « No Taste », « Lost »), mais qui ne manque pas de dévoiler tout son bon goût à force d’écoutes successives au cours desquelles l’immédiateté des compositions devient évidence (« Fast », « I Like The Way », « Good Old Days »), puis véritable atout: une progression naturelle qui emmène le quatuor flirter avec les hits (le refrain de « Gonna Make It » renvoie à la puissance tubesque de The Whip), et lui permet même de taper dans le mille sur un « Vertigo » aux ornements orientaux, incontestablement l’apogée de ce disque. Pourtant, parce qu’encore un peu trop vert, comme par timidité ou manque d’assurance, Hello Bye Bye laisse seulement entrevoir son énorme potentiel, celui qui, s’il est déployé, pourrait faire du groupe un futur sérieux candidat sur la scène pop française voire internationale, peut être même une impressionnante machine à tubes. Réponse au prochain album.

En écoute


Disponible sur
itunes28

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire