Hell Is For Heroes – « Transmit Disrupt »

Transmit Disrupt[Album]
28/03/2005
(Factotum/Import)

On avait laissé Hell Is For Heroes il y a deux ans, suite à la sortie de leur premier album « The Neon Handshake » qui les avait propulsé parmi les grandes révélations du rock anglais. Car pour une fois, un combo briton ne donnait pas dans la pop mielleuse et typiquement british, ni dans le rock à la Placebo et encore moins dans le revival des 80′s. Non, ce premier opus illustrait des influences plutôt américaines mais impeccablement digérées. Signé sur une major, on s’attendait donc à voir Hell Is For Heroes parmi les combos les plus influents d’Europe. Et alors que sort leur deuxième essai, « Transmit Disrupt », on rie jaune car les anglais semblent ici un peu moins efficaces et inspirés, peut être une des raisons qui ont causé l’abandon de leur maison de disques pour ne plus dépendre que de leurs propres moyens. Ici, la production est plus modeste, les guitares moins massives et les compositions en général plus ternes qu’il y a deux ans. Bien sûr, quelques titres comme « Folded Paper Figures » ou « Quiet Riot » font haute figure dans une galette clairement plus « indie » (« They Will Call Us Savages », « Transmit Disrupt ») voire même parfois un brin expérimentale (« Burning Lafayette »). Alors, il ne faudra pas vous attendre au même genre d’album. Et si Hell Is For Heroes perd peut être en efficacité, il gagne ici sûrement en crédibilité. Ce qui lui permettra, on l’espère, de faire cette fois sa route dans le bon sens.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire