Hard Ons – « Most People Are a Waste Of Time »

Most People Are a Waste Of Time[Album]
31/05/2006
(Bad Taste/Nocturne)

On cite trop souvent et trop rapidement Green Day ou Nofx parmi les précurseurs du punk mélodique. Car on oublie aussi fréquemment que les Hard Ons officiaient déjà dans ce registre avant même que ces groupes phares, ayant eu la chance de rencontrer succès et reconnaissance, n’existent. On ne compte plus les albums, singles et compilations sur lesquelles sont apparus ces Australiens unanimement reconnus au sein du petit milieu punk hardcore. Pourtant, ils seront toujours restés condamnés à de misérables lignes dans les presses à gros tirage, fait incompréhensible comme la musique en connaît malheureusement beaucoup. Le trio ne pourra donc se consoler « que » par la reconnaissance de monuments tels que Iggy Pop, Henry Rollins, les Ramones, Red Hot Chilli Peppers, Foo Fighters, ou de groupuscules de fans à travers le monde qui ont su, eux, un jour ou l’autre se rendre compte et souligner tout le talent exposé par les Hard Ons. Ceux là même qui étaient attristés par une carrière mise entre parenthèse durant les années 90 après le départ de leur batteur d’origine, avant de revenir en ce début de siècle armés jusqu’aux dents. « Most People Are a Waste Of Time » est le troisième opus à sortir depuis cette résurrection, et ne dénote pas du reste de son interminable discographie. À la manière de nos Greedy Guts nationaux, eux-mêmes descendants directs de cet héritage australien, les Hard Ons ancrent une nouvelle fois leur répertoire dans un registre pop punk que l’on pourrait qualifier d' »autoroute », en adoptant, à la manière des Ramones, des mélodies simples mais toujours efficaces, un chant faussement nonchalant contrastant avec l’intensité des guitares, le tout dans une ambiance légère et fun. Le groupe n’a d’ailleurs aucune autre prétention. Seul changement par rapport à ce qu’on a déjà pu entendre depuis des lustres: cette douzaine de titres marquent un léger ralentissement du rythme effréné auquel les Hard Ons nous ont toujours habitué. Autre élément à ne pas négliger, le retour de Keish, chanteur d’origine, sur une poignée de titres de ce nouvel album. « Most People Are a Waste Of Time » s’inscrit donc dans la pure lignée des Hard Ons, toujours au top et en marge d’un genre devenu trop abondant. Treize titres à vous rendre idiots, bêtement souriants, à sauter dans le pit tel un kangourou électrisé

En écoute

1. There Goes One Of The Creeps That Hassled My Girlfriend     

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire