Haiku d’Etat – « Coup De Theatre »

Coup De Theatre[Album]
26/10/2004
(Decon/Pias)

Attention voici du lourd, du très lourd. Aceyalone et Mikah 9 du légendaire Freestyle Fellowship, accompagnés par Abtract Rude, sont de retour pour le nouvel opus de Haiku D’Etat. En effet cette « Dream Team » de la côte ouest revient avec un « Coup de Théâtre », qu’il nous tarde de découvrir

Autant le dire tout de suite, cet album est fait pour un public averti, et surtout amoureux d’un HipHop qui laisse une large place au Mc. Car ici, on a certainement la crème de la crème de la côte Ouest, à des années lumière des rappeurs de G-Funk actuels en manque d’inspiration. Ici, c’est la technique et le texte qui prédominent. Il faut dire que les trois compères travaillent ensemble depuis maintenant quelques années, et que l’équilibre des voix est ici impeccable. Tout s’enchaîne à merveille, et quand on connaît leur originalité respective, on ne peut qu’être à l’écoute de la moindre prouesse de l’un ou l’autre. Rassurez vous, la priorité faite aux Mcs n’empêche pas les versions d’être parfois, elles aussi, redoutables. Dj Drez (qui effectue d’ailleurs tout les scratchs sur cet opus), Fat Jack, Mikah 9, Spacek’s « the Isticks », PMG, Chief Xcel et Kenny Segal apportent d’ailleurs leurs concours à la construction musicale de cet album. Du côté des rappeurs, Busdriver, Blackalicious, Lyrics Born et Lateef répondent présents à l’appel du crew. Un conseil, écoutez les titres « Mike, Aaron and Eddie », « Poetry Take Over », « Top Qualified », « Built 2 Last », ils valent de tendre l’oreille

Si vous recherchez un soupçon d’originalité, et que vous appréciez les rappeurs de talent, on ne peut que vous conseiller de courir immédiatement fouiller les bacs les plus proches de chez vous. Mais ne vous méprenez pas, pour arriver à ce niveau, il leur a fallu des années de travail (histoire de rassurer ceux qui jetteraient leur micro, persuadés de ne jamais arriver à ce résultat) et une volonté de sortir des sentiers battus. En tous cas, un « Coup de Théâtre » qui tombe à point nommé.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire