Guru – « The Mixtape – Back To The Future »

The Mixtape - Back To The Future[Album]
04/02/2008
(Rapster/BBE)

Sur la pente savonneuse depuis maintenant quelques temps, Guru n’est plus vraiment de ces artistes piliers de la scène hip hop qu’on attend avec la plus grande impatience. Encore moins depuis son récent quatrième volume de la série Jazzmatazz qui piochait dans plusieurs couleurs musicales, et qui affichait une liste d’invités appelant à la méfiance. Comment donc se laisser envahir par des frissons d’excitation quand, peu de temps après, le new yorkais revient squatter les bacs de disque avec une mixtape cousue par son producteur Solar, censée rendre hommage au Golden Age, une préoccupation décidemment dans l’air du temps

Et cela, même si seulement deux titres de l’album sont repris ici (le remarqué « State Of Clarity » avec Common remixé par Solar, et « Stand Up » avec Damian Marley en version reggae mix), que beaucoup sont de courte durée, sauvant l’auditeur d’un ennui prévisible. Pourtant, Guru nous apprendra à ne pas trop vite partir en besogne, quelques morceaux de ce disque valant clairement qu’on s’y attarde, au point de nous faire presque regretter qu’ils ne durent pas plus longtemps. Comme quoi… C’est notamment le cas sur le « Knowledge » d’ouverture ou le duo, épaulé par Lord Tariq, balance un hip hop énergique teinté de funk; sur « So What It Do Now? (feat Aceyalone) » qui fera larmoyer les nostalgiques de Jurassic5, ou sur les langoureux « Feed The Hungry » (remixé par Solar) et « For Ya Mind (feat ZionI) ». Sauf que cela ne fait que cinq titres sur les vingt proposés ici, trop peu donc pour en faire son disque de chevet, malgré la palanquée d’artistes qui se sera démenée pour qu’il en soit autrement (Tony Touch, Medinah, Mr Lif, ou Blue Scholars pour ne pas tous les citer)

Avançant beaucoup trop en dents de scie, cette mixtape laisse malheureusement la même impression que les derniers albums du Mc des légendaires Gangstarr, finalement trop souvent dans la répétition. Du coup, on écoute ce disque comme on écouterait passer les trains, notre attention à peine captée quand arrive un titre réussi, auquel on finissait par ne même plus espérer. Pour les fans de longue date, toujours sur le qui-vive, pour qui le bonhomme est un Dieu vivant. Que les autres retournent à leur paroisse la conscience tranquille..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire