Guns Of Brixton – « s/t 48 »

s/t[Maxi]
01/09/2003
(Boudiou/Autoproduit)

Nouveau venu sur la scène dub française, Guns of Brixton n’en est pourtant pas à ses premières armes. Avec un ex-Amanda Woodward, un ex-Bazok, un ex-Bezo et un The Apollo Program dans ses rangs, le groupe caennais affiche quelques kilomètres au compteur. La scène, ils connaissent, ils aiment ça et ils en redemandent. C’est d’ailleurs par ce biais, en ouverture de Lab, Ez3kiel, Horace Andy, Kaly Live Dub, Brain Damage ou Aïwa, qu’ils se sont révélés

Pour autant, pas question de négliger le travail de studio. En cinq titres, Guns of Brixton dévoile une facette de son univers: du rock au hip hop en passant par l’electro et le post-rock, tous les moyens sont bons pour enrichir le dub. La galette s’ouvre sur un « Spider » tout en apesanteur et en délicatesse… avant une ultime montée débridée où samples, guitares et rythmes tranchés explosent à la face de l’auditeur. Sur « Dubs Not Dead », tube en puissance s’il en est un, les Caennais taquinent nos sentiments. À fleur de peau pendant les premières minutes, la partie s’emballe de nouveau dans la dernière ligne droite: le dubcore est né

Sans s’encombrer de transitions lancinantes, Guns of Brixton enchaîne avec le surprenant « Rocky Cat ». Intro hip hop, virage rock et conclusion post-rock, les quatre de Normandie inscrivent définitivement leur musique dans la fusion, le mélange et le mariage. Comme son nom semble l’indiquer, « Projet Zéro » revient auxpremières effluves du dub: skanks hachés, rythmes nerveux et envolée technoïde pour enrober le tout. Enfin, l’hypnotique « Septentrional » clôt l’exercice par une longue montée en apnée de sept minutes

Une première ébauche concluante. Guns of Brixton livre un opus riche, éclectique, puissant et mélodique. Cinq titres, cinq perles, sans restriction, ni concession à un style made in France en plein essor. L’album devrait être livré en février 2005. On trépigne d’impatience.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire