Greys – ‘Repulsion’

Ep / Carpark / 30.10.2015
Post hardcore grunge

Passés un peu trop rapidement à travers les mailles du filet à la sortie de leur premier album ‘If Anything‘, les canadiens de Greys reviennent avec la ferme intention de marquer les esprits pour de bon, tout en s’extirpant un peu de l’ombre trop pesante de Metz à qui ils ont très vite été associés par le passé, références géographiques et musicales obligent. C’est donc avec un Ep, format qu’il affectionne particulièrement à en croire sa discographie, que le quatuor sert un post hardcore plus retenu et réfléchi, plus lisse et mélodique (‘Nothing Means Anything’), tranchant avec l’urgence et la spontanéité du précédent album dont quelques restes viennent quand même encore asperger l’entame ‘The Voyeur’. Parce qu’en 2015, à en croire le heavy grunge ‘I’d Hate To Be An Actor’, Greys préfère lever le pied pour le battre plus fort encore, et dévoiler par la même occasion une autre facette de sa personnalité, celle qu’il prendra certainement le temps de développer plus encore à la sortie d’un prochain album. En attendant, ‘Repulsion’ est un trou normand bienvenu.

‘The Voyeur’, ‘Nothing Means Anything’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire