Greg MacPherson Band – « Night Flares »

Night Flares[Album]
19/04/2005
(G7 Welcoming Committee/Import)

Le premier album du Greg MacPherson Band avait surpris ceux qui avaient eu la chance ou l’envie de se pencher dessus. Véritable ovni au sein du catalogue G7 plutôt fait de formations punk, ce songwritter souvent décrit comme un mélange de Joe Strummer et de Bruce Springsteen se paye aujourd’hui le luxe et l’insolence de pondre un second album, « Night Flares », en guise de belle et convaincante confirmation. Car n’est pas songwritter qui veut, encore plus lorsqu’il s’agit d’être crédible. Ici, Greg MacPherson ne rejoint ni la catégorie des chanteurs exagérément timides, ni de ceux adeptes des pignoles artistiques à deux balles qui finissent toujours par saouler. « Night Flares » illustre plutôt une simplicité mais aussi une spontanéité à toute épreuve, aidée par une production très acceptable bien que modeste. Là dessus, le canadien exprime ses angoisses de la vie quotidienne avec poésie, et opte pour des chansons intimes (« Pressure », « California ») ou plus extraverties façon Weakerthans (« Kingston », « Cutting Room« , le très bon « Hotel Motel« ) pour un résultat passionnant et au final, surprenant. Car, cette première impression de looser, la guitare en bandoulière, que MacPherson peut donner laisse bien vite la place à la stupéfaction. On regrettera alors de ne peut être jamais le voir en France, d’autant plus qu’il est, parait il, accompagné en tournée du batteur d’un certain groupe de Winnipeg nommé… Propagandhi.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire