Grandmaster Flash – « The Bridge »

master180Album
(Strut)
02/03/2009

Légende vivante du hip hop, pionnier du rap, Grandmaster Flash est le symbole d’une culture aujourd’hui bien ancrée dans les mœurs. Alors, quand après 21 ans de silence (son dernier opus date de 1988), il vient se rappeler à notre bon souvenir, difficile de rester de marbre. C’est donc avec autant d’excitation que d’interrogations que nous voyons débouler «The Bridge: Concept Of Culture». Car il existe un tel écart entre aujourd’hui et le contexte dans lequel sortait l’album mythique «The Message» en 1982, qu’il convient de prendre le recul nécessaire avant d’émettre un jugement.

Hormis le fait que toute la crème du hip hop ait répondu à l’invitation du Mc légendaire, et pas seulement car on notera aussi la présence d’artistes tels que Natasha Atlas, il est important de ne pas se laisser envahir par une nostalgie nous poussant à survendre cet album. Et c’est bien le piège dans lequel on pourrait facilement tomber car, malgré une belle brochette de stars, autant dire qu’on est loin de l’œuvre magistrale. Même si certains titres valent le détour (le très revival «I Got Sumethin’ To Say» feat Lordikim, Jay-Flo et Almighty Thor, le 80’s «Tribute To The Breakdancer» feat Mc Supernatural), l’ensemble n’entraîne pas au délire. On aurait même souhaité qu’il évite la tentative limite baile-funk de «Here Comes My Dj» (feat Dj Kool et Dj Demo), ou les mièvreries «Shine All Day» (feat Q-Tip, Jumz et Kel Spencer) et «When I Get There» (feat Big Daddy Kane et Hedonis Da Amazon). On préfèrera plutôt les très «tendances» et électro-hip hop «Can I Take You Higher» (feat Mr Cheeks, Grandmaster Caz et Tito) ou “Unpredictable” (feat Big Daddy Kane et Syndee). Pour ce qui est du hip hop pur et dur, il n’y a guère que «What If» (feat Krs One) ou «Bounce Back» (feat Busta Rhymes) qui viennent apporter un peu de consistance. Avec une mention particulière pour «We Speak Hip Hop» (feat Afasi, Kase.O, Maccho, Abass et Krs One), certainement le titre phare avec son mélange de nationalités qui, pour le coup, définit bien la notion de «Concept Of Culture».

Autant dire qu’on saluera avec le respect qu’il mérite le retour de Grandmaster Flash, mais qu’on ne pourra pas s’empêcher de penser qu’à trop vouloir concilier le son du passé et un son plus mainstream, ce dernier s’est perdu en chemin. Le constat semble dur mais cela n’enlève rien à la valeur de l’artiste, ni à ce qu’il a véhiculé et véhiculera encore, tant au niveau musical qu’au niveau humain. On regrettera simplement qu’il ait tenté un grand écart dont il n’était sans doute pas capable.

En écoute:

Achetez sur:
itunes66

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire