Goose – « Bring It On »

Bring It On[Album]
19/03/2007
(Skint/Sony BMG)

Depuis l’avènement de Soulwax, la Belgique s’inscrit désormais définitivement dans la veine des pays producteurs de formations rock taillées pour le dancefloor, venant compléter à merveille une scène indie déjà bien fournie. Car si les Deus, Ghinzu ou Girls In Hawaii, entre autres, imposaient sans contestation possible le pays parmi les plus intéressants d’Europe, rares étaient les formations capables de rameuter sous une même bannière deux publics longtemps aux antipodes. Goose, à l’instar d’Adam Kesher en France, vient donc confirmer cette nouvelle tendance, celle d’une nouvelle génération biberonnée à Daft Punk et décomplexée quelques années plus tard par les frangins Dewaele, prête à rendre la pareille à ces entités électro aux sonorités rock. Ainsi, le quatuor de vingt-cinq ans de moyenne d’âge, après avoir donné dans un rock assez conventionnel, décide d’utiliser ses instruments pour sonner electro et ramener les guitares dans les clubs. Un batteur remonté à bloc, une guitare pour balancer quelques riffs aux moments opportuns, deux synthés, et voilà ces jeunes Belges prêts à traverser les frontières pour remuer les aficionados de la danse, quelle que soit leur origine. « Bring It On » est donc leur premier testament, un premier album fun et généreux, enrichi des expériences de leur guitariste avec Soulwax, d’où certainement quelques ressemblances (« 3T4 », « Audience ») bien que la musique du quatuor sonne légèrement plus electro que la formation rock des deux 2 Many Djs. Il serait donc beaucoup trop réducteur de considérer Goose comme une pâle copie de ses aînés. Malgré sa jeunesse, il se montre capable de balancer quelques tubes surchauffés que seuls les sourds et les unijambistes pourraient renier. Pour voir, montez le volume sur « British Mode », « Bring It On », les plus lents « Slow Down » et « Modern Vision », et poussez le au maximum sur l’imparable « Low Mode ». Les perfectos se dandinent et les clubbers pogotent? Pas de panique, c’est seulement l’effet Goose. Pourvu que ça dure

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire