Golden Boots – « Winter Of Our Discotheque »

Winter Of Our Discotheque[Album]
26/01/2009
(Park In The Van/Differ Ant)

En ce qui concerne l’alt-country et la pop-lofi, Tucson en connaît un rayon, au point d’avoir quasiment fait de cette musique son emblème. En effet, du plus grand (Calexico, Giant Sand) au plus confidentiel (le français Thomas Belhom, un temps exilé là-bas), tous ont su imposer cette ville de l’Arizona comme l’un des lieux incontournables de l’indie américain. Mieux encore, certains viennent même régulièrement y chercher une nouvelle couleur à offrir à leur musique. Sur pied depuis maintenant sept ans, Golden Boots avance également dans ce sens tentant de titiller les Beck, Monkees, Alex Chilton et The International Submarine Band à grands coups de rock psychédélique, de folk et de country. Déjà auteur de quelques traces discographiques, aujourd’hui aussi rares qu’à leurs sorties, le combo s’ouvre au monde de façon plus concrète avec « Winter Of Our Discotheque », un nouvel opus que l’on peut aisément qualifier de première sortie officielle, vantant autant son talent de mélodiste que cette faculté à transformer systématiquement ses défauts en qualités. Le tout de la manière la plus sobre qui soit, histoire d’enfoncer un peu plus le clou de l’authenticité, trait de caractère qui ne manque pas de se mettre en avant tout au long de ces dix titres bricolés à quatre mains et deux guitares, chantés en duo, puis décorés de quelques arrangements pour s’offrir une allure plus orchestrée et confortable (« Heatwave »). Et ça marche. Le groupe parvient ainsi à accoucher de quelques pépites pop aussi modestes qu’efficaces, comme le sont incontestablement les deux tubes « Black And Blue », hit sixties en puissance, et « Love Is In The Air » aux lointains accents reggae. Langoureuse à souhait, la musique de Golden Boots prend clairement, et sans caricature, le pas des musiciens passés là avant lui: soit une fausse allure fainéante, comme assommée par les pics de canicule qui viennent régulièrement s’abattre contre la frontière mexicaine. Un périple conseillé pour assister au retour d’une musique jouée les pieds sur terre

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire