Gold Panda – « Half Of Where You Live »

Album
(Ghostly)
12/06/2013
Virage house

A force de voir moult artistes électroniques pointus délaisser leurs structures alambiquées et leurs savantes textures pour revenir à un pied 4×4, on va finir par croire que la tendance s’inverse et que la tech-house est en train de devenir obligatoire pour pouvoir vendre du digital aux DJs. Ici, Gold Panda montre clairement l’envie de voir son disque tourner sur les platines des clubs, au risque de parfois laisser son génie et sa spontanéité de côté, avec des morceaux un peu faciles comme ce « Junk City II » aux mélodies-carillon chères à Pantha du Prince et à la house des années 90, ou « An English House » à la rythmique elle aussi old school mais aux idées trop expéditives pour nous séduire.

A quelques lieues de son EP intermédiaire « Trust », et sur une bonne moitié de ce nouvel album, le britannique semble ainsi avoir temporairement abandonné sa casquette de bricoleur inventif . En effet, si l’on parvient à déceler la patte Gold Panda sur l’atmosphère globale des morceaux, il manque souvent du relief à des idées de départ pourtant intéressantes, comme le montrent le trop plat « Enoshima », ou un « Brazil » progressif mais malheureusement lassant. Alors qu’il ne se passe rien sur « My Father in Hong-Kong 1961 » ou la berceuse « S950 », il reprend du poil de la bête sur d’autres tracks aux mélodies plus inspirées, comme  sur ce « Community » toujours orienté dancefloor, les cordes ivres de « We Work Night » ou les plus humains et organiques « Flinton » et « The Most Liveable City », où l’on retrouve enfin plus ou moins la lumière qui éclairait son précédent disque.

Gold Panda laisse ainsi filer quelques petits coups d’éclat, en quantité et en intensité beaucoup trop faible pour convaincre, même si on se dit – à l’heure où l’on écrit – que ce « Half Of Where You Live » méritera tout de même quelques écoutes supplémentaires pour s’en faire une idée plus précise. Le panda étant un animal en voie de disparition, espérons que celui-là échappe à la règle lors de sa prochaine apparition.

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Gold Panda – « Half Of Where You Live »

  1. oldtoy 13 juin 2013 à 23 h 50 min #

    Totalement d’accord ! Seulement, après plusieurs écoutes, c’est l’intérêt pour la personne qui l’emporte, on se contente d’un essai timide, peu maîtrisé en attendant le prochain opus.

Laisser un commentaire