Godspeed You! Black Emperor – ‘Luciferian Towers’

Godspeed You! Black Emperor – ‘Luciferian Towers’

Album / Constellation / 22.09.2017
Post rock intemporel


A force de voir sa musique utilisée par le spectacle vivant (avec plus ou moins de réussite), il apparaissait logique, voire nécessaire, qu’un jour où l’autre Godspeed You ! Black Emperor se colle à l’exercice de la bande son originale. C’est enfin chose faite pour ‘Monumental’, création de la compagnie de danse The Holy Body Tattoo, pour qui le collectif a composé les quatre fragments réunis dans ‘Luciferian Towers’.

L’album convoque l’approche philharmonique que les canadiens chérissent de manière obsessionnelle depuis plusieurs années. Devenus maîtres d’un espace temps qu’ils étirent volontairement à l’infini, ils installent l’inconfort tout en s’appuyant sur le chaos pour en faire jaillir une figure d’embrasement. Chaque chapitre du disque prend alors source dans des cris de guitares et des grincements de cordes qui, enfin réunis, se transportent mutuellement en audaces musicales saisissantes. En émergent des mélodies répétitives et introspectives, ouvertes sur des horizons sans frontières et qui, telles de longues complaintes inconsolables, s’imposent avec force et beauté dans des ajustements judicieux. Tous ces remous incessants finissent par submerger l’auditoire qui, fragilisé et frissonnant, se retrouve sans l’avoir vu venir, plongé sous hypnose dans les eaux troubles des compositions.

Même si le ton s’adoucit sur le magnifique ‘Bosses Hang Part II’, la puissance émotionnelle est au rendez vous. Les choix d’orchestrations et les rythmiques tribales finissent d’asseoir la maîtrise de GY!BE qui, album après album, nous témoigne de son addiction pour la splendeur et l’élévation. ‘Luciferian Towers’ ressemble peut être à tout autre disque du collectif dans son approche, mais il souligne avec raison un acharnement artistique intemporel et authentique, magnifié par un propos affirmé qui, ici, monte encore d’un cran : une quête du Graal à appréhender dans son ensemble.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Undoing A Luceferian Towers’, ‘Bosses Hang Part II’, ‘Anthem For No State, Part III’


No Comments

Post A Comment