Gloria – ‘Oîdophon Echorama’

Gloria – ‘Oîdophon Echorama’

Ep / Howlin Banana / 09.03.2018
Pop sixties


Discrètement, Gloria débarquait il y a un peu plus d’un an avec un premier album qui soufflait cet air léger et insouciant en provenance directe des sixties. Alors qu’on ne connaissait quasi rien de lui à l’époque, la reconnaissance grandissante du groupe n’a pas changé grand chose depuis, et le constat reste le même. Au diable les éternelles biographies : ici, la musique parle plus fort que le reste, on ne connait donc du sextet que ce qu’il laisse entendre. Du coup, l’arrivée de Oidophon Echorama motive encore plus à creuser cet épais mystère, une nouvelle fois percé par une rasade de compositions interprétées avec chaque pied dans une bassine, l’une garage et l’autre pop psyché. Et le courant passe en continu.

Le temps d’un grosse poignée de titres, les six traversent cinquante ans de musique telle une ligne à grande vitesse trop vite arrivée à destination. Car on n’aurait pas craché sur quelques détours histoire de prolonger le plaisir offert ici, notamment par ces trois chanteuses toutes en harmonies, bien à l’aise dans leurs tailleurs dessinés au millimètre par Kid Victrola, tête pensante du collectif et ancien bassiste de Slow Joe & the Ginger Accident. L’entame cuivrée Heavy, comme The Rain Is Out un peu plus tard, sont deux parfaites démonstrations de cette montée en puissance qui, au delà de confirmer tout le potentiel entrevu il y a quelques mois, laisse entrevoir de possibles évolutions (Bad Cat) dans le registre de ces lyonnais en pleine préparation d’un deuxième album qui devrait pour de bon leur donner l’altitude nécessaire pour envisager sereinement l’avenir. En attendant, Gloria s’applique à donner raison aux vieux cons adeptes du c’était mieux avant.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Heavy, The Rain Is Out


No Comments

Post A Comment