Giant Panda – « Electric Laser »

Electric Laser[Album]
09/06/2008
(Tres/Differ Ant)

L’influence de l’électro-funk sur la côte ouest américaine aura toujours joué un rôle prépondérant dans l’univers musical. Que ce soit par la naissance du popping marquant plusieurs générations de b-boys, jusqu’à l’éclosion du G-Funk, et aujourd’hui un revival ambiant eighties, revendiqué par tous les groupes hype du moment. Le trio californien Giant Panda, plus que de surfer sur la vague (leur premier album avait déjà cette coloration), affiche avec ce « Electric Laser », une volonté de rendre hommage à un hip hop old school, teinté de toutes ces sources d’inspiration

Certains artistes s’étant régulièrement cassés les dents dans cet exercice, c’est avec une certaine prudence que nous abordons ce deuxième opus. L’intro « bionique » nous plongeant directement dans l’ambiance, « Justin Case » enchaîne avec la même fluidité un hip hop rythmé, léger, sur lequel les Mcs semblent prendre un réel plaisir. Il faut dire que Newman (beatmaker et parfois rappeur) leur a concocté un cocktail hétéroclite, que Maanumental (son ami d’enfance) et Chikaramanga (natif du Japon) ne vont cesser d’exploiter. Pas évident pourtant de passer d’un ambiance très « club » avec un « Speaker Pop » bien nommé, à un titre comme « AIM » totalement décalé, sur un rythme très lent, qu’un beat discret amplit de douceur. Mais ce sont indéniablement des titres aux grooves redoutables comme « Laser Ray », « Speaker Funk » et « Pop », ou les originaux « Do The Robot In Cyberspace » et « Precise Calculator » (avec un Chikaramanga en V.O sur ce titre) qui marqueront les esprits. Pour autant, les quelques morceaux plus quelconques de cet album ne viennent en rien entamer l’enthousiasme que procure cet exercice de style pour le moins maîtrisé

Au final la seule faiblesse de cet « Electric Laser » est peut-être de s’adresser à un public d’érudits, déjà amateur du genre. Mais son côté festif pourra certainement conquérir une audience plus large, et amener les gens à découvrir ce courant du hip hop très peu représenté aujourd’hui. Il n’en demeure pas moins la bande-son idéale pour les prochaines Battle Of The Year et autres rencontres de danses hip hop. A vos baskets messieurs les b-boys

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire