Gensu Dean – « Lo-Fi Fingahz »

gen180Album
(Mello Music Group)
28/02/2012
Hip hop

Fini le temps où les producteurs travaillaient dans l’ombre, œuvraient en silence pendant que les Mcs tenaient le devant de la scène. Aujourd’hui devenus les fers de lance du hip hop, de plus en plus de beatmakers – légendaires pour certains – sortent logiquement leurs projets solo. Bien qu’il ait accroché à son palmarès des collaborations avec ODB, Lord Jamar ou David Banner, Gensu Dean fait donc partie de cette génération de vétérans – puceaux de tout album solo bien qu’acteurs majeurs de la scène hip hop US – dont seuls les plus fins connaisseurs ont entendu parler. Cela pourrait bien changer au moment ou il sort « Lo-Fi Fingahz », un premier opus de dix sept titres qui, pour l’anecdote, furent entièrement produit via SP1200 grâce à une impressionnante collection de vinyls dans laquelle il est allé piocher. Avec à ses côtés une liste d’invités mêlant rappeurs confirmés et outsiders, le texan nous offre un panel assez large de ses compositions. Ainsi, s’il sert des versions classiques à Large Professor ou Count Bass D, il nous dévoile aussi son côté sombre, notamment avec Roc Marciano  sur « Yen », ou sur « 12 Jewelz Pt 2 » avec Nomadic, membre de The Planets qu’on retrouve à l’oeuvre sur « Extra Extra », parfait mix de samples soul. C’est particulièrement dans ce style d’ambiance d’ailleurs que Gensu Dean semble le plus à l’aise, y compris lorsqu’il se fait soulful avec « Runnin’ Me Down » feat Miss A ou plus funky sur « Just Him » feat Head Krack. On pourrait citer également « 4408 Mellow Lane » et « There You Have », autres titres emprunts de la même délicatesse mais ce serait vite oublier que le bougre à plusieurs cordes à son arc. Ainsi, avec « Heavy » feat Prince Po, « On Down » feat Sputnik Brown, ou encore « Block Prenup » feat Ikwon, il enfonce le clou avant de finir sur « Cosign From The King », une ultime sucrerie sous forme d’outro. En signant ce premier opus de Gensu Dean, le label Mello Music Group (MMG) a donc eu une nouvelle fois le nez creux, et soigne une image de défenseur d’un hip hop underground de qualité. Avant la sortie attendue du prochain Apollo Brown, ce « Lo-Fi Fingahz » fera une attente des plus agréables.

En écoute

Disponible sur
itunes2

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire