General Elektriks – « Good City For Dreamers »

Good City For Dreamers[Album]
23/02/2009
(Discograph/Discograph)

Il semblerait que la Californie ait fait un bien fou à General Elektriks. Le musicien franco-britannique règne toujours en chef d’orchestre fantaisiste et groovy sur sa faune de claviers, de cordes, de cuivres et de beats hip-hop. Mais il a mis de l’ordre dans ses rangs, et gommé sa fâcheuse tendance aux expérimentations creuses. « Cliquety Kliqk », sorti en 2005, révélait son attrait pour la black music et les sons synthétiques. Plombé par des longueurs jazzy, ce premier album recelait tout de même quelques titres, comme « Tu m’intrigues » et « Take You Out Tonight », à la spontanéité pop enthousiasmante. Une sensibilité que General Elektriks exprime pleinement avec « Good City For Dreamers ». Cette seconde production oscille entre funk, jazz et electro, dans leurs interprétations les plus chaudes et les plus énergiques. Du tube « Take Back The Instant », qu’on jurerait piqué à Phoenix, à la ballade rafistolée « Cottons of Inertia », jusqu’au disco « David Lynch Moments », un même sens du swing parcourt cet album de long en large. General Elektriks n’a pas non plus abandonné son goût du bricolage. Entre les sifflements de « Raid The Radio », les choeurs de ses enfants sur « Helicopter » et la basse gentiment caduc de « La Nuit Des Ephémères », l’ancien collaborateur de M emploie avec malice les sources sonores qui lui tombent sous la main. Mais le vrai coup de maître, c’est le chant, qui transforme les bluettes lounge « Take Back The Instant », « Raid The Radio » et « Little Lady » en redoutables tubes, lessiveuses pop dignes de Just Jack, Phoenix ou Smooth. Le ragtime déglingué de « Mirabelle Pockets » et le piano bar décadent de « Cottons Of Inertia » apportent une touche expérimentale savamment contrôlée. In fine, l’alternance de tempi et d’ambiance, entre couchers de soleil jazzy et éclatants zéniths funk, assurent à « Good City For Dreamers » d’entrer dans le club sélect des albums rafraîchissants, hétéroclites et ingénieux. Merci la Californie

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire