Funkstorung – « Disconnected »

Disconnected[Album]
30/03/2004
(K7/Pias)

Après un « Vice Versa » très bien accueilli il y a un peu plus de deux ans, Funkstorung s’est imposé comme un des plus efficaces ambassadeurs du label allemand K7. Autant vous dire que ce nouvel album était attendu au tournant tant les deux hommes d’outre Rhin peuvent se montrer imprévisibles

Autrefois instrumental en grande majorité, Funkstorung a cette fois décidé d’être accompagné et crée ainsi la surprise avec de nombreux featurings tous différents les uns des autres mais tous aussi efficaces (Nils Peter Molvaer, Tes, Enik, Lou Rhodes, Sarah Jay…). Mais ce changement pourrait bien aussi être le petit bémol de ce « Disconnected » laissant apparaître clairement deux penchants musicaux assez opposés et ôtant ainsi l’homogénéité nécessaire à un tel album. En effet, Funkstorung s’adonne ici à une soul electro lancinante et très bien amenée (« Sleeping Beauty », « Like a Poet ») mais radicalement différente des morceaux plus electro hip hop, hâchés et incisifs, mais tout aussi réussis (« Chopping Heads » et « Fat Camp Feva » feat Tes, « Mr Important » feat Rob Sonic). N’allez pourtant pas conclure hâtivement à un album décevant. Car « Disconnected » est une évidente réussite dans chacun de ses visages et nous fait découvrir une nouvelle facette du talent du duo. Par la même occasion, Enik transforme en tube chaque titre ou il apparait (« Cement Shoes », les incontournables « Disconnected » et « Moon Addicted »)

Chaque album de Funkstorung joue sur la surprise en prenant son public à contre pied. Si on pourrait rapidement en conclure que les deux allemands se cherchent encore artistiquement ou surfent sur les modes, nous dirons plutôt qu’ils sont superbement polyvalents. Après tout, n’est ce pas la meilleure des qualités pour des musiciens?

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire