Fulgeance – « Glamoure EP »

ful180Ep
(Musique Large)
24/10/2010

Pour sa dernière escale avant l’album, Fulgeance propose un nouvel EP carré blanc alimenté de mélodies perverses et beats sexys, fidèle à sa réputation de beatmaker en pleine forme. Influencé par les musiques analogiques des années 70, le hip-hop – surtout le son organique de Detroit – ou le funk, le frenchie sort son troisième bébé pour Musique Large après être allé voir ailleurs, notamment sur One Handed Music, All City aux côtés de Hudson Mohawke et Mike Slott, et prochainement chez Alpha Pup. Armé d’un set détonnant qui a pratiquement déjà fait le tour du Monde, Fulgeance utilise le live comme bazooka, ses EPs comme munitions, pour s’imposer comme l’un des producteurs les plus en vue du moment.

« Glamoure » démarre comme une romance digitale vintage pour vite chercher son destin sur une route escarpée qui conduit néanmoins à l’orgasme. Entre Kavinsky et Prefuse 73, « Analove » se caractérise par une mélodie synthétique pleine de bourrelets et un beat déguisé en drag-queen. La ligne de basse électrique et l’ambiance 16 bits de « Chopped & Screwed » pousserait presque à buter des monstres sur Megadrive, et avec sa rythmique écrasante, « Vengeance » sort de la MPC de Fulgeance au bout d’un ressort, tel un Zébulon prêt à smurfer.

Côté remixes, on est gâté: en premier lieu, Kelpe donne sa version éthérée de « Bien Rond » dans un climat glitch-hop paradoxalement clean, puis Gablé met « Rubiscube » » dans un moule folktronica qui donne envie de cueillir une pâquerette pour se la mettre derrière l’oreille avant de se rouler dans l’herbe pour mieux apprécier cette composition bordélique. Pour les plus curieux, la version digitale offre en bonus un remix du morceau « I Luv U » par le très prometteur Huess qui risque de faire parler de lui en 2011…

En écoute

Disponible sur
itunes4

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire