Frontier(s) – « There Will Be No Miracles Here »

front180Album
(No Sleep)
20/08/2010
Emo pop

Alors qu’ils ne s’y attendaient pas, les nostalgiques de la faste période émo des années 90-2000 ne resteront pas insensibles à l’éclosion de Frontier(s). Et pour cause, le groupe est flambant neuf, mais ses musiciens ont déjà sérieusement baroudé. En effet, si « There Will Be No Miracles Here » risque de pas mal faire parler de lui – outre Atlantique surtout – c’est que ce premier album offre l’opportunité inespérée et inattendue de réentendre la voix de Chris Higdon, immédiatement reconnaissable pour qui n’a jamais manqué un disque d’Elliott, ce groupe qui contribuait jadis à faire les belles heures du label Revelation. Mais que les non initiés ne se sentent pas exclus de la conversation: bien que le bonhomme – entouré notamment du guitariste Matt Wieder (Mouthpiece) – n’ait rien perdu de son talent de mélodiste (« Little Wolves », « Bones »), l’effet vieille gloire n’est pas ici le seul élément qui suscite l’intérêt autour de Frontier(s) et de ce premier disque. A en croire ces dix titres, le groupe excelle dans un rock mélodique à obédience émo, avec assez d’expérience et de savoir faire pour lui offrir une intemporalité trop rarement rencontrée dans le genre. Pas de doute, avec des morceaux aussi forts que « Von Veneer » ou « Sea Of Galilee », « There Will Be No Miracles Here » aurait pu être produit il y a dix ans, et pourrait facilement s’écouter durant toute la décennie à venir. Quoi de plus normal quand on reprend à son compte tous les gimmicks essentiels que sont les breaks, les refrains accrocheurs, les riffs justes et efficaces qui, quand ils sont subtilement mariés et dénués de superficialité, laissent éclater toute la classe de leurs auteurs. Telle est la magie qui opère avec Frontier(s), un groupe malheureusement condamné d’avance à une modeste notoriété qui, heureusement en revanche, ne l’empêchera pas d’exister.

Disponible sur
itunes10

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire