From First To Last – « Dear Diary…Bodycount »

Dear Diary...Bodycount[Album]
28/06/2004
(Epitaph/Pias)

C’est sur Epitaph que From First To Last dégaine son premier album, mix rarement entendu des divergences du rock que sont le hardcore, le punk, la pop, l’émo et le métal. Imaginez seulement U2 partageant le manche avec Madball. C’est ce qui arrive dés « The One Armed Boxer vs The Flying Guillotine » et son chant mélodique accentué par quelques riffs hérités du hard rock. Et le contraste est grand lorsqu’on aborde le très folk « Emily » digne d’un Dashboard Confessional révolté. From First To Last fait de son premier album la grande tambouille du genre. Si quelques uns applaudiront tant de maîtrise et tant d’influences, d’autres pourraient bien vite se sentir perdus et chercher quelques repères. Pourtant, le combo californien prend des risques, flirte avec l’extrême et en tire ici une certaine personnalité musicale. Exercice réussi donc même si « Dear Diary…Bodycount » n’est pas un opus marquant car banal quand la formation rentre dans le rang (« Secrets Don’t Make Friends« ). « Nous voulons vous donner l’impression de voir le mauvais groupe en écoutant la bonne musique » dit le groupe. C’est pour dire comme l’ascension de ce disque n’est pas des plus faciles. From First To Last est sur la bonne voie mais devra marquer un peu plus lors de productions futures pour ne pas tomber dans le tout et n’importe quoi.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire