Free Blood – « The Singles »

The Singles[Album]
11/11/2008
(Rong/DFA/Import)

Ça fait déjà un moment qu’on vante les mérites de Free Blood, duo formé par John Pugh, ex-percussionniste des !!! (Chk Chk Chk), et Madeline Davy, créatrice de mode quand elle ne contribue pas à l’excellence de cet efficace dance-punk qui agite le petit monde indépendant depuis 2007 et « Part 1″, premier maxi sorti dans un ajuste anonymat. Au moins deux ans sont donc passés depuis que la paire a débuté l’aventure: bien assez pour pondre ce qui aurait pu être un véritable premier album.Il faudra pourtant prendre son mal en patience pour se voir offrir une salve d’inédits, « The Singles », comme son titre l’indique, n’étant qu’un récapitulatif des Eps précédemment sortis, agrémentés de quelques remixes tout aussi goûtus que les originaux

Car Free Blood a bien décidé de prendre son temps pour peaufiner un premier opus qui, à en croire cet impeccable avant-goût, pourrait les projeter tout droit parmi l’élite du genre. La récente compilation « Notwave« , également sortie chez Rong/DFA, allait d’ailleurs dans ce sens, laissant les new yorkais squatter le haut de son panier avec « Weekend Condition », titre qu’on retrouve ici avec plaisir. Tout comme le reste, préservé des rides au fur et à mesure que les mois passent, grâce à ce répertoire typiquement estampillé Brooklyn, taillé pour les clubs branchés de Manhattan (« Never Hear Surf Music Again »). Ici, la recette no wave remise au goût du jour par LCD Soundsystem et !!! regagne toute sa splendeur (« Quick And Painful »), parfois en accueillant quelques accents pop régénérant la simple instrumentation basse/batterie/voix (« Royal Family »)

Mais, à en croire « Parangatang », Free Blood s’émancipe progressivement de ses éternelles références et semble gagner en personnalité. Voilà certainement la raison d’être de cette compilation de singles bien rembourrée par quelques longs remixes de haute facture (mention spéciale à The Brothers pour leur travail sur « Royal Family »): clôturer en beauté un premier chapitre trop savonneux car encore trop inspiré, pour en commencer un nouveau, définitivement bourré d’alléchantes promesses. Indispensable, pour tout comprendre de la belle histoire qui s’annonce

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire