Freddie Cruger – « Soul Search »

Soul Search[Album]
23/10/2006
(Tru Thoughts/La Baleine)

Peu de gens avaient entendu parler de Freddie Cruger jusque-là… Mais depuis la sortie de son premier album « Soul Search » en octobre 2006, ce producteur suédois (néanmoins présent dans l’underground hip-hop depuis les années 90) fait beaucoup parler de lui (on le dit même plébiscité depuis quelques temps par Erykah Badu…)

Au début des années 80, Freddie Cruger (Fredrik Lager de son vrai nom) est breaker et se frotte au rap, à l’électro, au funk et à la soul en travaillant chez un disquaire à Stockholm. Il commence sa carrière de producteur en 1991, avec l’appui du label suédois Raw Fusion, et signe plusieurs maxis dans les 90′s, à la fois sous le pseudo de Freddie Cruger et de Red Astaire. Freddie fait son chemin et fonde même son propre label en Suède: Homegrown Records. En 2006, il décide de passer à la vitesse supérieure en sortant « Soul Search », cosigné sur le label suédois Raw Fusion et le label UK Tru Thoughts. Incontestablement, Freddie est fan de black music et ce premier album s’annonce à cette image: un album à la croisée du hip-hop, du reggae, de la soul, de la bossa nova et du jazz, qui regroupe une flopée d’artistes connus et moins connus, du jamaïcain Desmond Foster à la chanteuse suédoise Linn, en passant par le rappeur new-yorkais Cee-Rock ou le chanteur Anthony David. Tout cela semble très séduisant… Mais l’impression de départ va difficilement résister à une écoute plus attentive..

« Over The Ocean », premier titre de l’album featuring Desmond Foster, est une belle entrée en matière. Un son jazzy et épuré laisse subtilement la place qu’elles méritent aux variations de la voix du jamaïcain. On retrouve ensuite Foster sur deux autres morceaux, plus décevants. Si « Something Good » est presque trop classique, dans un style soul jazz un peu old school, « Take It Personally », qui se veut plus soul, est carrément mielleux… Dans ce registre « New World New Time », enregistré avec un Anthony David dont la voix n’est pas sans rappeler celle du grand Gil Scott Heron, est de loin meilleur… Le chanteur d’Atlanta se distingue également dans « I Wanna Make You Move », dans un style mi slamé mi chanté sur un son hip-hop/bossa de qualité. Car « Soul Search » se présente aussi comme un hommage à la richesse du hip-hop… Mais les morceaux enregistrés avec les rappeurs Cee-Rock (« What’chu See Is What’chu Get »), Swingfly (« I Feel Quote Whatever ») ou Rapadon (« Bap Yo Head ») sont loin d’être exceptionnels… On remue un peu la tête, mais rien de transcendant. Dans « Pretty Little Thing » et « Pushing On », on découvre la voix de la suédoise Linn (comparée un peu abusivement à une Jill Scott scandinave…), agréablement soul mais tout de même un peu fluette. Il reste « Running From Love », enregistré avec le MC suédois ADL, qui remonte le niveau… Car vraiment sur ce coup-là, rien à dire: un son aux accents clairement reggae, positif et entraînant, qui se marie très bien avec le style d’ADL. Bref, la big tune de l’album

Finalement, si la première écoute de « Soul Search » laisse une impression de fraîcheur et de cohérence, celle-ci s’évanouit après quelques écoutes. Dans ce nouveau Freddie Cruger, il y a du bon, mais aussi du moins bon dont on se lasse malheureusement très vite… S’il est difficile de remettre en cause le talent du producteur, peut-être peut-on lui reprocher d’avoir voulu trop en faire, en explorant une palette musicale trop large, et en perdant de ce fait en qualité et en originalité. Un album à écouter donc avec modération, sans perdre de vue Freddie Cruger, qui doit normalement revenir début 2007 avec un nouvel album. On attend la suite..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire