Fowatile – « Aerial On Da Milkyway Interstellar Flow Troopers »

fowa180Ep
(Biscuit)
20/01/2011
Electro hip hop

Le son 8-bit, on en a de bons souvenirs. Mettre une fatalité à un pote sur Mortal Kombat, choper un champi dans Mario Bros, déglinguer le boss du dernier niveau d’Alexkid… Ces bleeps charmants, binaires, parfois inaudibles, vous ont forcément bercé à un moment de votre jeunesse. Très à la mode depuis quelques années sur la scène électro, ce type de son est le plus souvent utilisé aujourd’hui dans des compositions lourdingues et vidées de leur âme. Preuve qu’il ne faut pas en abuser. Mais si on y ajoute un bon gros beat, un MC talentueux et beaucoup de feeling, c’est une toute autre chose. Fowatile maîtrise décidément l’art du Game-Boy en y insérant sa cartouche hip-hop. Le quatuor se compose d’un rappeur polyvalent, un beatmaker multi-instrumentiste, un ex-chercheur en informatique qui met sa matière grise au service d’effets inédits, et un batteur qui frappe fort…

Le chant du MC Elby Dillinger aurait sa place sur un morceau métal, mais préfère s’installer sur le déstructuré « Galaxy Sicks Over » qui introduit cet EP-découverte. A travers son flow bien modulé et authentique (« I’m like Jay-Z, fuck the auto-tune« ), le maître de cérémonie est là pour nous rassurer sur le sombre et écrasant « Conglomerate ». Organique et néanmoins minimal, bien en chair et néanmoins la peau sur les os, « Coca Holla » lui laisse la place nécessaire pour s’exprimer et tenter quelques envolées soulful, un manque instrumental à gagner que l’on retrouve sur « Beautyful Girl », balance parfaite entre un chant sexy, des sons de jeu vidéo et un groove incroyable! On est d’autant plus convaincu par « How We Do », le cul entre deux chaises, au milieu de la richesse d’Hudson Mohawke et la confiance de Lyrics Born. Paraît-il que ça déchire en live. Sans déconner?

En écoute

Disponible sur
itunes14

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire