Four Tet – « Ringer »

Ringer[EP]
21/04/2008
(Domino/Pias)

Quelle mouche a donc piqué Four Tet? C’est la question qu’on se pose très rapidement au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans « Ringer », ce mini album marquant encore un nouveau rebondissement dans la discographie de l’Anglais qui, durant quatre titres, semble ne pas être redescendu d’un trip qui l’aurait emmené bien loin. Il fallait oser, déjà en alignant des morceaux s’étalant sur cinq à dix minutes pour trente deux au total, puis en abordant la techno à la manière d’un savant mélange d’afrobeat et de krautrock.

Sauf qu’au final, tout cela reste trop peu passionnant pour qu’on en ressorte aussi rassasié qu’auparavant. Pire, on s’emmerderait presque sérieusement, et cela dés le titre phare qui ouvre cet Ep, avec ses notes de synthé ultra répétitives, provoquant presque une fausse joie quand elles finissent par s’effacer en milieu de morceau pour mieux revenir ensuite. Véritables rampes de soutien de ce « Ringer », elles sont omniprésentes, nous accompagnent tout au long de cette lente progression du morceau permettant à l’auditeur de vaquer à quelques occupations, puis d’y revenir sans en perdre le fil. Four Tet va même plus loin sur l’insupportable « Swimmer » emmené par une note en continue, comme si celui qu’on avait connu largement plus inspiré s’était endormi la bave aux lèvres, la tête pitoyablement affalée sur son clavier. A peine plus passionnant, « Ribbons », grand écart entre Detroit et Dakar, reste cependant le titre le plus réussi de cet Ep, même si « Wing Body Wing » parvient lui aussi à surprendre in extremis, en nous extirpant des profondes pensées dans lequel il nous a plongé, via quelques soubresauts saturés et disco arrivant sans crier gare. Et toujours, en fond, cette répétition aliénante héritée de ce courant minimal décidément très chiant sans la bonne vieille expérience chimique qui va avec. Croisons maintenant les doigts pour que cet écart, qui relève ni plus ni moins de l’épreuve pour le fidèle public de Four Tet, ne s’éternise pas sur un prochain album. On n’irait pas au bout..

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire