Four Tet – ‘Beautiful Rewind’

Album / Text Records / 14.10.2013
Electro

Aujourd’hui, cerner Four Tet est encore un casse-tête bien compliqué pour le mélomane fasciné par le parcours tout en détours et virages brusques de ce gendre idéal de la musique électronique anglaise. Pour preuve, pas moins de six genres différents se disputent sur la page Wikipedia d’un Kieran Hebden oscillant toujours entre folktronica à la Bibio, IDM et post-dubstep. Si ces termes restent bien flous pour qualifier la musique du britannique, ‘Beautiful Rewind’, septième album solo, prend ses racines dans les contrefonds de la bass music anglaise, entre un fort parfum de jungle et quelques souvenirs de rave.

Fasciné par une musique qui a du bercer son adolescence, comme celle de la plupart des rejetons de sa génération, Four Tet ne se contente pas seulement d’un simple tour d’honneur. Non, il applique en métamorphe une bien jolie symbiose entre ses sonorités antérieures et celle d’une scène qui, aujourd’hui, refleurit d’un peu partout, sortant du tombeau où elle était enterrée depuis de nombreuses années.

‘Gong’, ‘Kool FM’, ‘Aerial’, autant de morceaux boostés aux 160 bpm et aux samples craquelés qui, sous la patte du producteur, prennent des contours inévitablement plus modernes, assez proches par moments des sonorités de Burial. Hors de cet axe, gravitent des titres plus traditionnels, aux mélodies héritées de ses débuts qui rappellent l’electronica doucereuse d’antan (‘Your Body Feels’, ‘Ba Teaches Yoga’).

‘Beautiful Rewind’ est donc un album directement connecté aux souvenirs de son auteur, qui agit comme une madeleine de Proust. Les rythmes drum’n’bass prennent ici des teintes touchantes tant elles semblent lui tenir à cœur. Par ce processus, Four Tet replonge dans une période glorieuse, trop longtemps laissée pour compte, qui pourrait trouver – grâce à une poignée de producteurs – une résurrection bien méritée.

‘Ba Teaches Yoga’, ‘Kool FM’, ‘Gong’, ‘Buchla’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire