Forgetters – « Forgetters »

forg180Album
(Too Small To Fail)
13/11/2012
Indie rock

Il fut un temps ou tout ce que Blake Schwarzenbach touchait se transformait immédiatement en pop de luxe, qu’elle soit punk avec Jawbreaker, ou plus indie avec Jets To Brazil. Suite à la dissolution de ce dernier, le chanteur/guitariste sera longtemps resté silencieux, jusqu’à redonner quelques signes de vies avec les très éphémères Thorns Of Life éteints alors qu’ils travaillaient en studio, rapidement rebaptisés Forgetters suite à un énième changement de line up et l’arrivée de Kevin Mahon, ancien batteur d’Against Me (ici reconnaissable sur « Turn Away »). Auteur il y a deux ans d’une première mise en bouche assez primaire, le combo officialise donc les choses pour de bon avec ce premier album éponyme confié au producteur Jay Robbins: onze titres qui ne dépayseront pas les fans de longue date du bonhomme puisqu’il y dévoile le juste milieu de tout ce qu’il a pu composer précédemment. Plus rock que Jets To Brazil, moins punk que Jawbreaker, plus docile qu’à l’époque du premier maxi, et généralement plus sombre que tout ce qu’on a déjà pu entendre de sa part (« Les Arrivistes », » In America »), Forgetters ne fera pas pour autant l’unanimité. En effet, poussif sur toute la durée de l’album (« Strike », « Die By Your Own Hand »), il laisse le sentiment quelque peu décevant de ne jamais vraiment savoir ou se placer, tandis que Schwarzenbach semble cruellement abandonné par une inspiration qui jadis l’amenait à composer de véritables tubes. Ceux qu’auraient peut être pu être « Lie Artist », « I’m Not Immune », et « Hoop & Swan » s’ils avaient été frappé par le génie d’antan, et qui ne sont finalement ici que quelques aperçus d’un futur qu’on souhaite plus prometteur.

itunes21

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire