Forever Pavot – ‘Rhapsode’

Album / Born Bad / 10.11.2014
Pop à filmer

Réalisateur de clips pour Disclosure et Dizzee Rascal, proche du groupe toulousain Aquaserge, Emile Sornin trouve le temps de sortir le premier album de son groupe Forever Pavot sur le label parisien Born Bad. Réminiscence savante et délicate d’époques que nous n’avons pas connu, ‘Rhapsode’ devient sous les mains du jeune compositeur un univers entêtant ou les images qui nous viennent en tête à son écoute prennent de manière irrémédiable une teinte jaunie et tendrement craquelée.

Derrière cette madeleine, se cache en vérité un lien jamais rompu avec des moments fugaces, des scènes que l’on croit sorties d’un polar paranoïaque sur ‘La Rabla’, d’une poursuite en terre d’Orient avec ‘Miguel El Salam’, de lourds impers marqués par la pluie et le temps de ‘Joe & Rose’. Autant de gestes et de genres qui viennent se faufiler jusqu’à votre cerveau pour peu que vous ayez un peu d’imagination, et que vos références cinématographiques ne s’arrêtent pas à la dernière explosion de Michael Bay.

Fin polisseur, Emile Sornin s’inscrit dans une remarquable mouvance, ou Dorian Pimpernel et Orval Carlos Sibelius sont les fiers représentants de cette pop subtile et brillamment référencée, désormais ancrée de pied ferme dans notre paysage musical hexagonal. Dernier venu, Forever Pavot est loin d’y être le moins dégourdi, amenant avec lui un savoir faire d’une étonnante maturité, qui se distingue par ce désir d’être un guide pour l’auditeur, de l’emmener à travers des décennies de sons réanimés et d’effets déroutants.

A la manière du rhapsode, qui donne son nom à l’album et qui était pendant la Grèce antique un artiste récitant les œuvres écrites par d’autres, Emile Sornin pioche ici et là des parcelles d’univers pour les mettre au service de sa propre épopée, au cours d’un disque beau comme un voyage.

‘Electric Mami’, ‘Miguel El Salam’, ‘La Rabla’, ‘Le Passeur d’Armes’, ‘Magic Helicopter’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire