Foreign Legion – « Playtight »

Playtight[Album]
01/05/2003
(Look Records/2 Good)

Deuxième album pour les trois déjantés de San Francisco, et nouveau coup de frais dans les casques. Nous avions découvert l’énergie de ce groupe iconoclaste avec un premier opus qui nous avait agréablement surpris… Cet effet passé, place à la confirmation

Dés les premières notes, chacun pourra s’apercevoir que, si rien n’a changé dans leur style, c’est la qualité sonore de l’ensemble qui a évoluée, sûrement grâce à des moyens de production plus importants. Pourtant à la manière d’un El-P, Dj Design, producteur du groupe, énonce l’équipement utilisé pour chaque titre. Alors encore une fois, si ce ne sont pas les ustensiles qui comptent, ce sont bien les ingrédients et le tour de main qui priment. Bien sûr, tout est plus facile lorsqu’on est épaulé par deux Mcs de talent, Prozack et Marc Stretch, qui n’en finissent pas de prouver leur dextérité vocale tout au long de ces treize titres, certes pas tous géniaux, mais pour la plupart honorables. Trois titres sortent particulièrement du lot: « Here We Go Again » avec Juan Soria au clavier, « Feel The Music » (sorte de titre dansant ressemblant fortement au « Los Angeles Fresh » des Visionaries), et « How Do It Feel », l’un des rares titres mélancoliques, bien emmené par un sample efficace

Si on peut parler de confirmation, on est loin d’un début de révolution. On peut regretter le manque de prise de risque de Foreign Legion, qui semble en prendre plus sur scène. Même si leur album reste très agréable à écouter, la plupart des titres sont passables en soirée et on espère mieux dans l’avenir. Passage, dans la douleur, au niveau supérieur.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire