Föllakzoid – ‘III’

Album / Sacred Bones / 06.04.2015
Krautrock des Andes

Kosmische musik de Cologne? Psychédélisme de Californie? Il y a un peu de tout ça dans la musique de Föllakzoid, même si l’origine de ce trio est à aller chercher plus au Sud, à Santiago au Chili, près de la Cordillère et des étoiles. Sans nul doute marqués par un environnement particulièrement propice à la composition d’un registre tourné vers les astres, dans un pays ou l’aridité du désert d’Atacama est le terrain d’expérimentation de la NASA et d’observatoires astronomiques internationaux, les trois amis d’enfance ajoutent quatre nouveaux morceaux à une discographie toujours tournée vers l’au-delà, et qui semble se désintéresser de tout ce qui se passe ici bas. ‘III’ est donc un album marqué par une lutte intestine, d’ou chaque composition tire sa propre tension. Avec ses guitares aux psychédélisme d’école et ses bidouillages électroniques, le disque saute d’un continent à l’autre – entre l’Allemagne et les Etats-Unis, sans jamais vraiment choisir – au bout de longues cavalcades qui font parfois écho à la techno minimale ou à la lenteur sublime de Earth. La musique de Föllakzoid évolue donc sur une ligne fine, ou les voix ne sont que de passage, et ou quelques bribes de riffs se disputent à des rythmes minimaux. Au bord du gouffre, le trio garde le cap de ses montures, et convoque des décennies de psychédélisme pour donner lieu à un album majestueux et diablement passionnant.

‘Electric’, ‘Piure’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire