FM Belfast – « Don’t Want To Sleep »

fm180Album
(Morr Music)
22/06/2011
Pop

A défaut de nous envoyer du post-rock planant et hyper émotif comme leurs compatriotes de Sigur Ros, FM Belfast sont des islandais qui nous ont connement conquis grâce notamment à la pop potache et attachante du délicieux « Par Avion ». A vrai dire, l’album « How To Make Friends » valait son pesant de cendres. Maintenant qu’ils se sont fait des potes, ils vont plus loin encore dans leur démarche simple, fraîche et conviviale.

La raison d’être de FM Belfast repose sur une chanson que Árni Rúnar Hlöðversson et Lóa Hlín Hjálmtýsdóttir ont écrit pour leurs potes à Noël. Pensant que ça pouvait fonctionner, ils recrutent Árni Vilhjálmsson et Örvar Þóreyjarson Smárason pour former ce groupe qui compte triple au Scrabble. N’en déplaise le côté simpliste de leur musique, ces quatre-là peuvent être jusqu’à 25 sur scène, une inertie qui a contribué au succès inattendu d’un premier album voyant son petit frère arriver cette année. « Don’t Want To Sleep » fait fondre la neige islandaise avec ses chansons chaleureuses, mais peine néanmoins à atteindre le niveau de son ainé.

En effet, si de nouvelles portes s’ouvrent potentiellement sur le dancefloor – aidées par « Stripes » où des cordes ressemblant comme deux gouttes d’eau à celles de Derrick May débouchent sur une pop song en accord avec leur bonne humeur inébranlable – ce nouvel opus ne prend aucun risque, si ce n’est l’apparition d’influences clairement dance et techno des années 90 (« In Line », « Mondays »), ou la présence de cuivres parfois déterminante au point de rendre certaines chansons aguicheuses (le charnel « Vertigo »). En dépit de « We Fall » avec ses trompettes freestyle et son refrain qu’on a envie de retenir, de « I Don’t Want To Sleep Either » et ses arrangements très cartoon, et du plaisir qu’on prend malgré tout à l’écouter encore, ce second album manque de vrais tubes… et donc à son devoir.

Disponible sur
itunes3

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire