Flying Donuts – ‘Still Active’

Album / Kicking Records / 21.04.2014
Heavy punk rock

Ne cherchez pas, on ne vous dira pas quel âge nous avions quand nous nous pâmions à l’écoute de ‘Last Straight Line’, le premier album des Flying Donuts sorti il y a déjà… douze ans! Notre plomb dans l’aile nous le rappelle déjà assez souvent. Les trois vosgiens, en revanche, n’affichent aucun signe de fatigue depuis bientôt deux décennies qu’ils ont décidé d’enfourcher les guitares et martyriser les fûts, chose qu’ils ne cessent de faire aujourd’hui avec cette énergie et cette envie d’adolescents qu’ils ne sont plus. Si cet acharnement peut paraitre pathétique quand certains groupes adulescents luttent contre l’oubli et pour la survie d’un plaisir devenu purement égoïste, ‘Still Active’ sert encore brillamment un trio dont les cinq ans d’absence séparant ses deux derniers albums pouvaient être sujets à interrogation.

Le temps faisant son oeuvre, pas mal des fans de la première heure – dont nous pour être honnête – sont certainement passés à autre chose, mais trouveront dans ces quatorze titres un plaisir à peine coupable à rajeunir soudainement. Puis il y a les irréductibles qui sauront mesurer toute la teneur rock n’roll de cette nouvelle salve. A eux , ‘Still Active’ assènera une nouvelle gifle bi-goût, un aller retour avec une face qui claque et un revers qui pique. Parce qu’il en est ainsi depuis ‘Renewed Attack’: les Flyings Donuts se plaisent à concilier équitablement élans mélodiques qui ont toujours été les leurs (parmi lesquels les excellents ‘All Or Nothing’, ‘Going Forward’), et compositions boulonnées sur des riffs heavy qu’ils lustrent depuis maintenant quelques années (‘Anything For Granted’, ‘Becoming Wrong’, ‘Great Powers Of Adaptation’), quand ce n’est pas le canon d’un tank qu’ils vous collent sur la tempe (‘Shadows’). Pas de quoi faire flipper Lemmy, même si ‘Still Active’ causera assurément quelques dégâts collatéraux.

‘All Or Nothing’, ‘Going Forward’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire