F.LOR – « Blackflakes »

Album
(Prohibited)
27/05/2013
Mescaline électronique

Dans la famille Prohibited (The Berg Sans Nipple, Prohibition), l’oeuvre de NLF3 incarne à à elle-seule le goût de cette tribu pour le défrichage et l’expérimentation sans limite. La trilogie de ces derniers est d’ailleurs certainement un des travaux les plus intéressants de la décennie achevée en matière de recherche et d’imbrication de sonorités.

Pourtant, si la critique est toujours unanime à leur sujet, le grand public est encore loin d’avoir accédé à cette discographie brillante, ce qui ne semble pas gêner outre mesure ces travailleurs de l’ombre.  À titre d’exemple, c’est seulement suite à son quatrième album que l’un des membres du groupe, Don Niño, a récemment pu rencontrer un succès d’estime, mérité au regard de l’excellence de  »In The Backyards Of Your Mind ».

Aujourd’hui, c’est au tour d’un autre de ses frères de se lancer en solo, sous le pseudo F.LOR, après des années à travailler avec ou au service des autres (Dirty Three, Yann Tiersen, Shannon Wright). Fabrice Laureau aura d’ailleurs bien du mal à cacher son curriculum vitae tant sa patte se décèle dès les premières écoutes. Fasciné par les mouvements tropicalistes, naturalistes et répétitifs, le français signe sans détour un essai sur ses amours.

Artisanal, dominé par les machines, « Blackflakes » se compose de neuf pièces acidulées, aptes à plonger leur auditeur dans une torpeur savoureuse. Si l’album n’est pas sans évoquer Fennesz ou Caribou, il faut accorder à F.LOR une singularité abstraite de références réellement palpables. En déclinant ses instrumentaux, le producteur révèle surtout une passion pour l’ethnologie musicale et le field recording.

« Blackflakes » comprend tout de même ses plages indigestes – notamment « Sweet Dirty Ballet » – et aurait peut-être gagné à faire l’objet d’un EP.  Il n’empêche, F.LOR offre une belle réussite pour sa première escapade en solo, à même de contenter les amateurs d’electronica ou d’ambient, sans compter les fans de NLF3.

itunes34

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire