Floating Points Ensemble – « Post Suite / Almost In Profile »

fp1801Ep
(Ninja Tune)
20/12/2010
From techno to classical et vice-versa

Il y a plusieurs manières de souffler vingt bougies. Même si Ninja Tune n’arrêtera pas de si tôt de signer des artistes toujours plus palpitants, il y a des moments comme ça qu’il faut immortaliser. Ainsi, Floating Points Ensemble a enregistré deux morceaux aux studios Abbey Road pour célébrer, à sa façon, ces deux décennies de qualité.

Floating Points tout court, ça vous parle? Sam Shepherd fait surtout parler de lui depuis ses EPs sur Eglo Records ou Planet Mu, en particulier « Vacuum Boogie », morceau anthologique de techno profondément somptueuse. Je vais m’arrêter là pour les flatteries, mais quand même… De formation classique, il dompte visiblement aussi bien les machines que les hommes. Illustration ici puisque c’est à la tête d’un orchestre de seize musiciens qu’il donne à Ninja Tune sa meilleure symphonie depuis The Cinematic Orchestra.

Même si l’influence des ces derniers est évidente, le Floating Points Ensemble est doté d’un certain charisme: « Post Suite » s’ouvre sur une longue intro pleine de cordes pleurnichardes avant de laisser éclater ce groove tant attendu, amplifié par la voix soulful de Fatima Bramme Sey. Batterie qui roule et envolées lyriques laissent un peu de place pour un bouquet final bourré d’accolades entre les sax, flûte, violon, cello, guitare, percus ou Fender Rhodes, qui se calment un poil sur le plus posé « Almost In Profile » maitrisant les émotions dans une ambiance tamisée de cabaret. Souhaitons simplement que cette collaboration Floating Points/Ninja Tune ne s’arrête pas à cet EP…

Disponible sur
itunes

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire