Five Deez – « Kommunicator »

Kommunicator[Album]
27/02/2006
(K7/Pias)

Trois ans après la sortie de « Kinkynasti », voici le retour du crew de Cincinnati, alias les Five Deez. Un groupe toujours composé de Sonic, Kyle David, Phase Rock et bien sûr de Fat Jon, toujours installé à Berlin où a été enregistré cet opus. Ils nous avaient étonné par la grande qualité sonore de leur précédent album, l’espoir est donc intact à l’entame de ce « Kommunicator »

Autant dire que cette fois, ils ont décidé d’explorer une voie totalement différente de leurs précédentes productions. En effet, le premier titre éponyme nous plonge tout de suite dans une ambiance fort différente de l’esprit « street soul » auquel ils nous avaient habitué. On est plus proche de l’expérimental, voire du broken beat, que du hip hop dit « classique ». Même chose pour le second titre, « Fugg That », qui dénote avec sa nappe atmosphérique. Seul le flow des Mcs et leur combinaison au moment du refrain nous rappelle qu’il s’agit bien des Five Deez. Mais pas de panique, « Let The People Know » arrive à point nommé pour ne pas dérouter les fans de la première heure. C’est ainsi que se construit en fin de compte cet album, oscillant entre des titres efficaces dans un pur style hip hop (« So Good »), et des expériences par moments complètement déconcertantes, « Sapphire » en étant un exemple des plus probants. Une caractéristique est quant à elle toujours bien présente: cette capacité des Mcs de passer d’une voix posée à un flow ultrarapide, le tout avec une précision diabolique

Certains, c’est sûr, seront étonnés par le contenu de cet opus qui peut apparaître comme radicalement différent du précédent, même si on pouvait déjà y déceler une attirance pour l’expérimentation et l’innovation. Nul doute qu’ils laisseront certains auditeurs en route, car c’est un pari risqué d’évoluer dans un sens aussi opposé à ce dont on avait l’habitude de se voir offrir par le quatuor. Même si la qualité du mix et du son est encore une fois irréprochable. On pourrait presque titrer : « Five Deez, un groupe à redécouvrir », mais on préfèrera vous laisser juger cette production, ma foi, fort déroutante

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire