Fela – « Underground Spiritual Game »

Underground Spiritual Game[Album]
07/09/2004
(Quannum/Import)

Si de nos jours les compiles rendant hommage à Fela sont aussi nombreuses que les « Dance Machine » dans les années 90, on se doit d’avouer nos faiblesses: quand c’est Chief Xcel qui prend en main le projet, on s’y attarde

A l’origine de cette compilation, un homme qui ne cesse de promouvoir le maître de Lagos à titre posthume, Paul Heck. C’est lui qui déjà en 2002 avait monté le projet « Red Hot+Riot – The Music And Spirit Of Fela »; cette fois-ci, il a confié la tâche de restitution au Dj de Blackalicious, qui, entre un projet « Maroons » et un nouvel album avec son partenaire Gift of Gab, a trouvé le temps de rendre hommage à celui dont il dit avoir toujours été inspiré

Alors quand le plus grand musicien afrobeat est remixé par un des plus grands dj hip hop, il y a de quoi être excité, mais également méfiant. Ne cherchant pas à créer une intensité qui n’a pas lieu d’être, disons le tout de suite, ce disque n’a rien de révolutionnaire. A part sa fine sélection, ses samples de discours à caractère politique de celui qui fonda en 1979 « Movement of the People » (un parti politique nigerian), le Chief Xcel n’a pas apporté grand-chose… Et c’est certainement mieux ainsi

En effet, on aurait du mal à imaginer des classiques de Fela sur une autre musique que la sienne, quel que soit le talent du dj de Blackalicious. Allant piocher dans tout le répertoire de Kuti, il en ressort onze titres tous excellents; des plus connus, comme « Africa Centre of the World » avec Roy Ayers, à d’autres moins évidents, tels que « Trouble Sleep Yanga Wake Am »

Puisque Paul Heck avait originellement demandé à Chief Xcel de reprendre l’ensemble du travail de Fela, ce qu’il a dû refuser avouant avoir été intimidé par la tâche, soyons sûrs que ce disque est le début d’une longue série. Une de plus.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire