Federal – « The Unchoice Of Defenses »

The Unchoice Of Defenses[Album]
09/05/2005
(Un Dimanche/Musicast)

Cela fait un moment que le buzz monte au sujet de Federal, alias Youri Zaragoza, jeune songwritter orléanais qui s’est vu offrir l’Amérique les bras grands ouverts. Rappelons les faits: le bonhomme est plutôt sensible aux Get Up Kids et consorts, envoie sa démo à Ed Rose (producteur attitré des émo boys américains) qui lui succombe et lui propose de venir enregistrer au Kansas. Youri ne se fait pas prier et embarque pour deux sessions d’enregistrement l’an passé. En résulte « The Unchoice Of Defenses », un premier album qui met la barre haute, mais pourtant peu surprenant

Car avec de telles influences et ce choix du producteur, on savait un peu à l’avance ce que la musique de Federal pouvait donner. Dés les premières intonations de « Every Ending Has Its Start » on est devant le fait accompli, on se dit d’abord que l’orléanais est culotté tant sa voix emprunte les mélodies et le timbre de Matt Pryor. Mais, même si on est quand même un peu dans le vrai, on se dit finalement que cela n’enlève rien à son talent de composition proche de ses références, pour ne pas dire égal. Le tube « Glorious Elements » ne me fera pas mentir. Forcément donc The New Amsterdam ou Dashboard Confessional ne sont pas loin, tout comme aussi parfois Something Corporate dans le chant. Les ressemblances pleuvent, Federal ne pouvait y échapper. Malgré tout, on se laisse embarquer par ces titres acoustiques, que l’on pouvait craindre rébarbatifs mais ici sauvés par la contribution d’un batteur sur la majorité des morceaux, ainsi que par quelques subtilités d’arrangements (cordes, xylophone, choeurs…) qui propulsent cet opus parmi les belles surprises que l’on attendait en France. Ecoutez « Friends, Enemies And Excuses » ou « Permanent Markers vs Tipp Ex » pour finir de vous convaincre

Vu comme cela, tout cela paraissait bien gros. On croyait un groupy vivre son rêve. Mais Federal, assez couillu pour se lancer en précurseur dans l’émo folk en France, s’avère être un convaincant songwritter capable d’égaler ses modèles. « The Unchoice Of Defenses » est un vent de pop frais que l’on est presque fier de voir venir de chez nous. Chauvinisme quand tu nous tiens..

Ecoutez quelques extraits sur le site de Federal

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire