Favez – « En Garde! »

fav180Album
(Gentlemen)
18/02/2011
Rock

Favez a beau avoir semé le doute dans les esprits de ses plus vieux fans avec le virage pop pris par un dernier album « Bigger Mountains Higher Flags » malgré tout plutôt réussi, chaque nouvelle sortie du groupe suscite la curiosité. C’est donc partagé par la crainte d’une pop plus affirmée et l’excitation d’un éventuel retour aux sources qu’on aborde « En Garde! », un septième album produit par Andrew Scheps, ayant déjà poussé les manettes pour des monstres comme Weezer, Audioslave, U2 ou les Red Hot Chili Peppers. Pourtant, et c’est la première surprise à l’écoute, jamais ce nouveau disque ne sonne surproduit, rien est venu pousser Favez à sortir de la route qu’il a pris soin de tracer. Fidèles à ce qu’ils étaient il y a trois ans, les Suisses partagent donc leur répertoire entre quelques mièvreries pop trahissant quelques volontés de sortir définitivement du garage (« Living In The Past ») quand elles ne se révèlent pas sans intérêt (« Under The Sun »), et un rock mélodique originel mis au service d’une voix toujours aussi saisissante, qui n’est pas sans laisser derrière lui quelques petites pépites dignes d’un best of comme celui proposé au sein de l’édition deluxe de ce disque (« Tearing Down The Highway », « Like The Old Days »). Mais, plus inquiétant, c’est également dans le registre électrique que Favez montre cette fois ses faiblesses, certaines compositions transpirant non seulement la banalité (« Sister Rose », « On », « Tonight We Ride ») mais aussi le manque d’inspiration (« Closet Astronaut »), voire un mauvais goût qu’on aurait jamais pensé croiser chez lui (« The Heart Of a Cynic », le pseudo punk de « The Kids »). Le constat est triste mais bien réel: depuis 2005 et l’excellent « Old And Strong In The Modern Times« , Favez a toutes les peines pour refaire rêver un public qui venait surtout chercher chez lui un inégalable mariage de mélodies et d’énergie. En levant le pied à ce point, le combo est entré dans les rangs marécageux d’un rock qui rentre dans une oreille pour ressortir illico de l’autre. Un beau gâchis qui parvient même à occulter ce que « En Garde! » réussit.

En écoute
Favez – « 

1. Just Like The Old Days     
 »
Favez – « 
2. Living In The Past     
 »
Favez – « 
3. Closet Astronaut     
 »

Disponible sur
itunes14

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Favez – « En Garde! »

  1. ark 18 janvier 2012 à 15 h 00 min #

    Effectivement.. déception à la 1ère écoute, qqs unes de sympa.
    la courbe de qualité montait jusqu’a « Old And Strong In The Modern Times », et depuis elle redescend.. Dommage.

Laisser un commentaire