Favez – « Bellefontaine Avenue »

Bellefontaine Avenue[Album]
20/04/2004
(Doghouse/Import)

Que ceux qui trouvaient Favez un peu trop pleurnichards et trop ancrés dans les clichés de l’émo se penchent sur « Bellefontaine Avenue » qui marque indiscutablement un grand pas en avant de la part de nos petits suisses préférés. Si les précédents opus, bien que très convaincants, laissaient entrevoir un potentiel encore pas complètement utilisé, ce nouvel opus est, il faut bien le dire, le meilleur disque de Favez à ce jour

Les quatre rockeurs se sont tous armés d’une bonne paire de couilles et pondent un opus on ne peut plus rock même si la mélancolie s’échappant des lignes de chant est toujours présente, au point d’en devenir une marque de fabrique. Seul « The System », unique titre acoustique, offre une pose à nos oreilles, en digne héritage de l’écartade solo du chanteur avec The Sad Riders. Pas de gros changements cependant. Si ce n’est en terme de production. Enregistré à la maison, « Bellefontaine Avenue » a donc pris tout son temps, sans question de budget, pour parvenir à ce résultat dévastateur. Il en ressort un album très homogène et en même temps très dense, dont la simplicité efficace est flagrante sur les très bons « Emmanuel Hall », « The Light Is Coming In », ou « A Better Life ». Parmi les meilleurs moments de cet opus, nous ne pourrons rester insensibles également aux riffs lourds et gras des « Times Were High », « The Killer Show », « Battle Weary Blues » ou « Heavy Metal 10″ qui ne pouvait porter autre titre

« Bellefontaine Avenue » est à deux doigts de faire péter nos enceintes. Ici pas question de la moitié vide ou moitié pleine, cet album est comme un verre sur le point de déborder que l’on engloutit sans broncher.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire