Faith No More – ‘Sol Invictus’

Album / Ipecac / 18.05.2015
Rock alternatif désuet

Spécialiste des pas de travers et des sourires ironiques, Faith No More s’est toujours soucié de donner à sa personnalité des aspects insaisissables, pour s’extirper au plus vite du bocal métal-fusion ou le succès de ‘The Real Thing’ l’avait placé à la fin des années 80. A la suite de ce premier opus avec Mike Patton, la bande traversa les années 90 avec au moins un chef d’œuvre, ‘Angel Dust’, et deux autres albums à la résonance toute relative pour un groupe qui, jusqu’à son split en 1998, a toujours eu en tête de ne rien faire comme tout le monde. Embarqués en 2009 dans le torrent des reformations, et au bout de plusieurs grosses tournées à tester la constance de leurs vieux fans, Mike Patton et ses acolytes ont donc donné un successeur à ‘Album Of The Year’, leur dernier album sorti en 1997. Dès les premières écoutes de ‘Sol Invictus’, on a l’impression de pénétrer dans un musée familier ou habitent la voix menaçante et hystérique de son charismatique frontman, un piano omniprésent, et cette manière presque burlesque de jouer avec les codes du métal et du hard-rock. Sauf que, même si chaque élément du son de Faith No More est parfaitement en place ici, l’ensemble a tout de même pris un sacré coup de vieux. Pire, le démarquage dont le groupe a toujours fait preuve au cours des années 90 prend ici des allures de mascarade grotesque tant chacun de ses gimmicks croule sous la poussière. Prisonnier de longue date d’un formol qui porte la marque d’années révolues, Faith No More ne surprend plus personne tout au long d’un album présenté comme un nouveau départ mais qui, paradoxalement, n’a jamais sonné aussi passéiste.

‘Sol Invictus’, ‘Matador’

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire