Fago.Sepia – « Ep »

fago180Ep
(Aposiopese)
03/2010
Post rock jazzy

Fago.Sepia avance à petits pas. A tel point qu’après un premier album constitué de six titres – « L’Âme Sûre Ruse Mal » sorti en 2006 – on attendait des Rennais qu’ils embrayent assez rapidement sur un format plus long. Et bien non! Il aura même fallu attendre trois ans pour les voir remettre le couvert à l’occasion d’un split partagé avec les Japonais de Low Pass, puis avec cet Ep uniquement disponible en vinyl. Toujours post rock, toujours jazz aussi, Fago.Sepia ne laisse entendre aucune baisse de régime, se plait encore à balancer avec la plus grande liberté quelques riffs bien sentis ou accords puissants (« Treize »), comme il laisse régulièrement dévaler des cascades rythmiques saisissantes que Miguel Constantino, producteur de plus en plus présent sur la scène française, s’est parfaitement chargé de mettre en valeur. Fidèle à sa technique tout en fuyant définitivement les affres d’une musique cérébrale et élitiste (« Douze »), le quatuor transforme ces trois titres en autant d’actes totalement imprévisibles, qui avancent à vue sans qu’on sache véritablement ou ils vont s’éteindre. A la manière de ses éternelles influences, car il reste difficile de ne pas penser ici aux derniers disques de Karaté, quand Geoff Farina préfèrait l’elasticité du jazz à la rugosité du rock. Mais pas de confusion possible: Fago Sepia semble déploie beaucoup plus de force et d’idées pour ne pas se présenter en simple copie de ses aînés. Si c n’est pas encore évident ici, aucun doute qu’un prochain véritable album finira d’installer ce groupe parmi les plus intéressants du paysage musical hexagonal. En attendant, procurez vous ce magnifique avant goût.

one

three

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire