Factory Floor – ’25 25′

Album / DFA / 19.08.2016
Métronome post-industriel

A l’inverse de ses morceaux habitués à filer en ligne droite, le quotidien de Factory Floor s’est montré particulièrement mouvementé au cours des trois années qui ont suivi la sortie de son tant acclamé premier album. En effet, c’est suite au départ de Dominic Butler, de la démolition de leur hangar londonien qui leur servait de studio, et du renouvellement massif de leur équipement que ’25 25′ débarque. Fomenté par Nik Void et Gabriel Gurnsey, il est le fruit d’une nouvelle complicité, construite autour d’une nouvelle manière de s’écouter, et d’une exploration pas à pas du synthé modulaire, mis au premier plan par Nik après qu’il ait recalé sa guitare aux portes de l’entretien d’embauche.

Encore plus dépouillé que par le passé, débarrassé des dernières velléités rock qui parcouraient la colonne du groupe, ’25 25′ effectue une subtile transition, un transfert d’énergie qui se construit dans la musique électronique la plus pure. Marqué par les clubs ou il s’est peu à peu implanté, le duo insuffle à sa formule des accents acid sur ‘Meet Me At The End’, des tournures house envoûtantes le temps d’une boucle vocale avec ‘Slow Listen’, tout en jouant sur les fréquences et les micro changements (’25 25′).

Album de transition qui explore et ouvre de nouvelles voies, ’25 25′ fascine surtout par la faculté de ses auteurs à s’emparer d’une demi douzaine de courants différents, pour les répartir ensuite dans le fil tendu qui caractérise leur musique. Sans y perdre en qualité ou en cohérence, Factory Floor continue à grandir le long de la toile qu’il tisse entre pulsation physique et écoute studieuse, clubs et salons.

‘Meet Me At The End’, ‘Slow Listen’, ’25 25′, ‘Ya’, ‘Upper Left’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire