Evidence – « The Layover »

The Layover[Album]
26/01/2009
(Decon/Modulor)

Actuellement en préparation d’un deuxième album solo très attendu, notamment en raison de sa collaboration avec The Alchemist, Evidence, leader des Dilated People, s’offre une pause musicale avec « The Layover », EP accompagné d’un DVD de clips qui laisse présager le meilleur. Car en dix tracks (au départ le projet ne devait en compter que 5 et n’être disponible que sur internet), il nous sert un hip hop de qualité, justifiant son statut de figure emblématique de l’underground U.S

Entamant cet opus avec « The Layover », un hommage à Frek Ones produit par Khrysis, musicalement très réussi et agrémenté des scratchs démoniaques de Dj Revolution (également au sommet de son art dans « The Cold Weather »), il réussit à imposer son « slow-flow » légendaire à toutes les sauces. Aussi bien dans un registre léger (« So Fresh »), que dans un style plus introspectif un brin mélancolique, comme sur « For Whom The Bell Tolls » sur lequel, accompagné de Will.I.Am, Phonte et Blu, il rend hommage à ceux partis trop tôt. Articulé autour du thème du voyage et du temps passé dans les aéroports (cf. l’interlude « My Favorite Part Of Traveling » enregistré par Babu), ce projet permet néanmoins à Evidence de se poser et de faire le point, comme sur « Solitary Confinement » produit par Sid Roams et featuring Krondon, ou sur l’ultra efficace « Don’t Hate » feat Defari, qu’il produit lui-même. Comme toujours accompagné de ses fidèles, on retrouve un The Alchemist ultra présent, concoctant comme à l’accoutumée quelques petites perles (« The Far Left », le terrible « To Be Determined » feat Elzhi et Aloe Blacc), ainsi que Dj Babu se chargeant de « Rain Or Shine »

Bien sûr, les fans de Dilated People et d’Evidence seront les premiers à considérer ce « Layover » comme une réussite, restant dans la continuité d’un style qu’on lui connaît. Mais les autres sauront certainement saluer la musicalité du projet et surtout sa variété qui, pour le coup, est moins dans les habitudes du bonhomme. On insistera également sur le travail de post-production, avec un mix imparable qui donne un résultat bluffant aussi bien dans l’intensité que dans la chaleur dégagée. Un EP qu’on vous conseillera d’écouter bien fort au casque pour l’apprécier à sa juste valeur, en attendant le nouvel album avec une impatience décuplée

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire