Eva Be – « Moving Without Traveling »

Moving Without Traveling[Album]
10/09/2007
(Dem Roots/Nocturne)

Il y a quelques mois, la sortie de la compilation « Best Seven Vol.2 » annonçait un joli renouveau pour Sonar Kollektiv, présentant de façon on ne peut plus alléchante Dem Roots, sa nouvelle branche destinée à faire revivre d’une autre manière les fondations de la musique jamaïcaine. Au milieu de cette sélection aussi brillante que branchée, la jeune berlinoise Eva Be avait retenu notre attention, auteur d’un remarquable titre reggae-soul pour le talentueux Joe Dukie de Fat Freddy’s Drop..

Aussi discrète soit-elle, la DJ-productrice est pourtant loin d’être une débutante dans le monde du dub-electro allemand, participant activement depuis 2002 au développement du label de Daniel W. Best, et gravitant dans l’entourage des « Maurizio », fondateurs des labels Basic Channel et Rhythm and Sound, et « rééditeurs » respectés des perles mythiques du catalogue Wackie’s. Eva Be s’inscrit donc dans cette mouvance très novatrice, ne manquant pas d’accoler à son dub hybride une identité originale et bien affirmée, comme en témoigne « Moving Without Traveling », récemment sorti sur Dem Roots, et fruit d’une collaboration avec le producteur-guitariste Boris Meinhold du quintet Micatone

Car si l’on pourrait sans problème rapprocher les productions d’Eva Be de celles du label On-U-Sound ou de Jazzanova, il n’en reste pas moins que ce premier opus apparaît d’emblée comme une découverte débordante d’ingéniosité. Parmi les 16 morceaux qui le composent, « Moving Without Traveling » exalte des titres de maxis déjà sortis sur Sonar Kollektiv, comme le majestueux « No Memory Of Time » featuring Joe Dukie, ou un « Trippin’ On Eva Be » entraînant, embrayant sur un gros riff de guitare électrique avant de dévoiler la voix suave et légère du jeune prodige David Ben-Porat… Mais cette première galette est aussi l’occasion de découvrir quelques artistes talentueux et méconnus de l’underground berlinois, devenus le temps d’un morceau les invités privilégiés de la productrice. Ainsi, beaucoup se réjouiront sûrement à l’écoute du nonchalant « Speakeasy », offrant un voyage electro-hip-hop intéressant aux côtés du MC d’origine polonaise RQM, tandis que d’autres se verront littéralement transportés par la somptueuse ballade acoustique « She Walks Alone », dans laquelle l’actrice Pegah Ferydoni dévoile de beaux talents vocaux. Dans ses versions plus instrumentales perdues entre deux interludes aux atmosphères filmiques, l’opus se révèle tout aussi prometteur, valsant d’un trip-hop renouvelé incarné par le titre « Into My Blues », aux influences house tonitruantes agrémentées de nappes de mélodica d’un « Unite Tonite », composé avec Sugar B, fondateur du prestigieux Dub Club viennois

Reconnaissons donc simplement que ce « Moving Without Traveling » est un album réellement épatant, prouvant une fois de plus que la scène dub-electro de Berlin a aujourd’hui largement sa place dans la cour des grands. Eva Be s’illustre ainsi comme un talent déjà incontournable, signant ici un album gorgé de maturité et d’énergie dans lequel des bases roots côtoient sans scrupules une electro bien charpentée pour y puiser de nouvelles ressources. Un album à découvrir et à faire tourner sans plus tarder..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire