Eskmo – « We Got More/Moving Glowstream »

eskmo180Ep
(Ninja Tune)
15/05/2011
Bass music

Remixer Eskmo… Facile ou mission impossible? Joker. D’un côté une musique fragile qui semble intouchable, et de l’autre un potentiel énorme de bleeps et de battements biscornus prêts à se faire refaire le portrait. Exercice réussi sur cet EP qui, sans vraiment s’écarter du style originel et sans prendre trop de risques, accueille un panel de remixeurs alléchants. En plus d’afficher un clip visuellement bluffant, calant l’image sur le son avec au moins autant de talent qu’Hexstatic, « We Got More » est l’une des exceptions du premier album d’Eskmo. Moins mélancolique que l’ambiance globale qui s’en dégage, un gimmick vocal et une rythmique presque hip-hop marchent à pas de scaphandrier sur des pics de mélodies organiques. Throwing Snow revoit la copie entre dubstep, two-step et techno tribale puisant ses influences dans les sous-sols de la Motor City. Kilon TeK, qui s’est déjà illustré avec un remix des Qemists, choisit de fondre le morceau dans un métal lourd et compact, frappant l’enclume avec son beat gras et massif. De manière analogue, l’écossais Loops Haunt se croit à Los Angeles en ralentissant encore le tempo, donnant une image brouillée mais excitante de « We Got More », un truc qui crépite dans les oreilles comme si on y versait un sachet de Frizzy Pazzy. Chaque invité prend l’exercice au sérieux, et c’est « Moving Glowstream », l’une des plus belles pièces de l’album, qui est également mis à l’épreuve. Inconnu au bataillon, Savile prend le pouls du morceau pour lui donner un aspect plutôt house aérienne et dubby. Bien entendu, Amon Tobin va encore faire parler de lui, en lâchant le titre dans une baignoire remplie d’insectes, le rendant vulnérable pour mieux le triturer et faire briller son art dans un tableau electronica déstructuré où chaque mesure sonne différemment. Enfin Slugabed, la nouvelle signature Ninja Tune (vous en entendrez parler très bientôt, c’est une certitude) signe la meilleure version du maxi. Avec une utilisation lumineuse des éléments de base, il en sort un nouveau track d’abstract hip-hop chaloupé, hyper mélodique et inventif, gonflé aux protéines!

Disponible sur
itunes42

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire