Emma Ruth Rundle – ‘On Dark Horses’

Emma Ruth Rundle – ‘On Dark Horses’

Album / Sargent House / 14.09.2018
Slow heavy grunge


Après un début remarqué grâce à Some Heavy Ocean, album folk sur lequel les reverbs et les violons emmenaient sa voix loin des chemins les plus fréquentés, Emma Ruth Rundle avait opéré en 2016 – avec Marked For Death, composé durant une année passée en isolement complet dans le désert californien – un virage sombre mais fondateur traitant de l’autodestruction par l’alcool et la drogue sur fond de grunge crépusculaire, avec son lot de guitares racleuses, décharnées, et en contrepoint, sa voix claire et énergique.

Emma Ruth Rundle, qui a grandi à Santa Monica (Los Angeles) mais vit à Louisville dans le Kentucky, nous emmène deux ans plus tard dans un univers tout aussi nerveux. Deux ans durant lesquels la californienne multi-casquettes a travaillé sur ses autres projets, dont The Nocturnes (dream pop), Red Sparowes (post-rock) et Marriages (metal expérimental) : trois groupes dont les approches diffèrent, mais où l’on retrouve ce son consumant et tempétueux propre à son identité sonore.

On Dark Horses, LP qu’elle signe à nouveau chez Sargent House, est d’une élégance rare. On s’en rend compte dès Fever Dream, la chanson qui ouvre l’album. Anxiogène et dissonante à ses débuts, elle évolue pour laisser place à des riffs énergiques et turbulents. Le reste du disque est tout aussi surprenant, au croisement des Black Angels et de Mazzy Star.

Utilisant des rythmes issus du metal (Light Song), un chant syncopé d’une intensité comparable à Maynard James Keenan (Control, Darkhorse) et des déchirements de guitare post-rock rappelant les émulsions sonores de Sonic Youth (Races), l’auteure-compositrice américaine déploie ici un bruit d’une grâce absolue. Mélancolique et percutant, l’album se termine par You Don’t Have to Cry, prise de conscience d’une jeune femme qui comprend qu’en définitive tout ira bien. Il semble qu’Emma Ruth Rundle ait trouvé son salut et veuille maintenant vivre la tête levée. Cela nous rend très heureux.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Control, Darkhorse, Races


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.