Emika – « Emika »

emika180Album
(Ninja Tune)
03/10/2011
Electro-dubstep

Cheveux noirs, teint pâle, yeux clairs, lèvres rouge vif… Tout sur la pochette, en plus du logo Ninja Tune, à de quoi intimider et attiser la curiosité des passants mélomanes. Emika intrigue et fait parler d’elle depuis ses deux premiers singles qui l’ont envoyée en orbite jusqu’à stimuler les tympans d’artistes comme Thom Yorke et Mary-Anne Hobbs. On retrouve donc ici « Drop The Other » et le défiguré « Double Edge », deux titres qui n’avaient pas excité plus que ça notre baromètre sonore, mais qui ont quand même éveillé chez nous un appétit difficilement dissimulable à la sortie de ce premier opus éponyme car totalement do it yourself. Et le résultat dépasse nos espérances tant la voix stoïque d’Emika évolue en sourdine dans un conflit entre techno industrielle, pop inquiétante et rouleau-compresseur dub. Les infrabasses de « 3 Hours », par exemple, feraient trembler les murs d’un entrepôt désaffecté. La demoiselle chuchote au milieu de ce décor sombre, comme impassible, même confrontée aux arrangements de « Common Exchange », expérience chimique à base de dubstep et de métal fondu. En dépit de quelques titres un poil amorphes (« Count Backwards »), Emika livre ici une pièce singulière également influencée par la scène minimale de Berlin, là où elle produit ces chansons dans son garage-studio. Aussi, prenez-vous volontiers la tête à deux mains en subissant les incisions à vif de l’hypnotique « Pretend », ou en écoutant le discret et contemplatif « Professional Loving ». Prenez plaisir à froncer les sourcils pendant les échos malsains de « The Long Goodbye » ou d’un « FM Attention » comme produit par Autechre, avant de revoir le jour grâce à « Credit Theme » sur lequel elle donne enfin de la valeur à sa formation de piano classique… Un album qui rime avec espoirs.

Disponible sur
itunes7

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Emika – « Emika »

  1. marilyne 24 août 2012 à 17 h 27 min #

    j’aimerais savoir quel est le titre de la chanson au piano classique qui joue a la fin de la chanson professional loving de Emika? Cela fait des lune que je la cherche merci beaucoup si vous le savez!

Laisser un commentaire